Benjamin Gates et le livre des secrets

I’m gonna kidnap the President of the United States

critique du film benjamin gates et le livre des secretsBenjamin Gates, celui qui aime bien résoudre les rébus carambar et les devinettes au dos des paquets de céréales le matin, revient pour de nouvelles aventures au bout du monde.

Cette fois c’est un des ancêtres de Ben qui est accusé de trahison alors qu’en fait c’était un héros et Ben n’aime pas trop qu’on crache sur sa famille décide de prouver que ce n’est pas lui en découvrant la cité d’or. Certains d’ente nous dirons que l’argument est un peu léger, mais dans un monde où on peut dire et faire n’importe quoi puis choper un top model pour se faire oublier… Après tout, trouver la cité d’or n’est pas si insensé que ça. Bref, deux ou trois devinettes plus tard, Ben et bob se retrouvent à faire les cons dans paris, à Londres. Là-bas ils font un peu les geeks dans Buckingham Palace et ensuite ils font une ridicule course poursuite dans la ville. Car il fallait une course poursuite dans ce film, c’est Mercedes qui l’a demandée. En parlant de prostitution, il y a aussi pas mal de passage avec le FBI qui sont bien rigolos et aussi le passage où Ben tend un piège au président des États-Unis d’Amérique dans sa propre maison, mais ça n’est pas de la pub, c’est juste ridicule. Et puis il y a évidemment le mythe sur le livre des secrets, un genre de carnet secret pour présidents des États-Unis caché à un endroit improbable. La dernière fois que j’ai entendu parler d’un tel livre caché dans une bibliothèque, c’était dans “American Pie” et c’était un livre sur la sexualité où des promotions d’étudiants se passaient des conseils … Peut-être que les présidents font pareils et se partagent des trucs et astuces pour se taper leurs secrétaires en (presque) toute discrétion…

Cette licence entre les films d’espionnage, de grande théorie conspirationiste universelle et d’aventure extraordinaire à la Harry Potter, commence sérieusement à devenir une grosse bouse avec plein d’autocollants dessus. Donc comme tous les films du genre, tout est fait pour que la pilule passe sans laisser d’arrière-gout. Il y en a pour tous les genres et dans tous les sens, il y a l’histoire d’amour digne des scénaristes de TF1, de l’action pour les jeunes, mais pas trop pour que les parents ne soient pas choqués, une bonne dose de trucs & astuces pour les boys scouts qui se verront dans Magic Ben, le grand masta’ du grand jeu.

J’allais vous proposer de passer ce DVD à vos enfants étant donné que c’était surement le coeur de cible du film, mais il vaut mieux qu’ils aillent jouer dehors.

On notera au passage le coté geek de Bob le fidèle compagnon de Ben.

>
  • tout d’abord le film est un des excellents ke nicolas cadge ait jamais interprété,national treasures 2 est beaucoup plus interessant que le 1,chapeau a jon turteltaub le realisateur,si j’écris cette critique aujourd’hui c’est tout simplement pour répondre la respectueuse personne ki a ecrit la premiere critique.sache cher ami,k’une partie considerable de l’humanité est fan desfilms genre harry potter,national treasures,da vinci code ….etc parce qu’il apporte un plus aux telespectateurs quelle que soit leur tranche d’age,ces films là contiennent un bon nombre d’informations que l’on n’apprend malheureusement pas à l’école,ça fertilise aussi l’imagination,sans oublier que ce sont des films CLEAN,j veux dire des films que l’on peut regarder avec ses enfants avec confiance car leur réalisateur n’ont pas besoin de recourir a des scenes erotiques,impudiques voire meme repugnantes pour attirer le telespectateur,nul ne peut nier aussi que ce genre de films nous pousse à réfléchir,à nous mettre dans la peau du héros tt au long de l’action,et pour finir ce genre de film est bien meilleur que d’autres,c’est un genre à travers lequel on passe des messages aux generations à venir,on inculque des valeurs(par ex “sauver l’honneur de sa famille” comme dans le film dans il est question dans la critique précédente),et c’est ce dont l’humanité a besoin….

  • Cher Malicia,

    Tout d’abord merci pour cette critique censée.

    Donc tu dis que l’humanité a besoin d’un plus que leur apporte ce genre de film. Plus qui ne serait être apporté par un autre genre de film ? Tu parles en l’occurrence d’un nombre d’informations qu’on n’apprend pas à l’école.

    D’une part, j’ai rien appris en regardant Harry Potter et Da Vinci Code. j’espère qu’il en va de même pour le reste de l’humanité, car quand même, c’est pas très vrai toutes ces conneries de magiciens ou de société secrète qui veut sauver ‘je ne m’en rappelle même plus’. Dans Da Vinci, le seul truc censé que j’ai pu entendre c’est l’histoire de la suite de fibonacci. Mais comme ça on l’apprend à l’école (programme de première, les suites numériques) ça ne compte pas. Ensuite pour les informations sur national treasure ? Tu penses vraiment qu’il y a une cachette secrète avec tout plein d’or sous manatnhan ? Et pour le deux, tu penses vraiment qu’il y a la citée d’or à côté du mont rochemort ? Mais ne nous éloignions pas trop du sujet qui était l’éducation apportée par le film à son téléspectateur. Certes dans ce film à forte connotation historique, il y a un certain nombre d’informations historiques. Par exemple le fait que le français qui a fait les statues de la liberté a aussi fait des bureaux pour le président des USA et la reine d’Angleterre. Et en plus à partir des restes d’un navire si j’ai bien tout suivi. Y a aussi le fait qu’il y a 3 statues de la liberté. Et globalement c’est tout ce qu’on peut retenir d’une heure et demie de film. Je trouve que c’est un peu léger pour quelqu’un qui a soif d’apprendre plein de choses…

    Pour le coup du film clean, c’est clair que c’est clean. Mais d’un autre côté, c’est marqué dessus, on le savait déjà.

    Sinon là on atteint le bas du bas avec ton argument : “c’est un genre à travers lequel on passe des messages aux générations à venir,on inculque des valeurs”.

    Ah ben j’espère que tes enfants ne seront pas aussi cons que toi… Ce n’est pas à la télé ou au cinéma d’éduquer tes enfants, et encore moins au cinéma américain ! Et tu essayes de me faire croire que tu as besoin d’un film pour apprendre la valeur de la famille…

    Pour conclure, à ta phrase “nul ne peut nier aussi que ce genre de films nous pousse à réfléchir,à nous mettre dans la peau du héros tt au long de l’action”, je dirais “Si moi”.

    “c’est ce dont l’humanité a besoin….” Et ben à Noel tu commanderas 150 Points de QI en plus. Tu dis que c’est de ma part :)

  • cher corentino
    tu pourra critiquer autant que tu veux le travail du réalisateur et des acteurs mais ce film est excellent et je pense que tu pourra te permettre de critiquer un film comme celui la le jour ou tu auras au moins autant de talent que l’équipe ce dont je doute car tu en est encore a écrire des critiques sur un site méconnu du public donc ne parle plus comme sa a l’avenir car ce ne peut qu’a toi que tu fais mal.
    Au revoir

  • ta besoin de comenditaire pour ecrire tes trucs fake en passant ses une histoire vrai cibola

  • Qu’est ce que tu dis ?

  • voila moi je tien a dire que j’ai ete emerveillé devant se film , c’est vrais quoi!!! de nos jour les gens ne croivent plus en rien il sont blassé ! je suis historien a l’université de strasbourg est je peut te dire jeune Corentino que tu te doute a peine de la moitier des mistere de se monde il y a tans a decouvrire sur toute les ancien civilisation !! mais de nos jour vous ete blazzé par l’histoire plus personne veut y croire !!! moi j’y crois est j’espere que plus tard tu changera d’avis

  • votre film c de le merde

  • Techniquement, ce n’est pas vraiment le mien, mais si un jours je croise quelqu’un de l’équipe du film, je ferais suivre le message, soyez-en assuré !
    Par ailleurs le nom “merde” est féminin en français, mais qu’importe ;)

  • euh Malicia, t’existe vraiment?

Tu peux suivre ce passionnant débat grâce au flux RSS 2.0.