Unthinkable

Impensable ou inadmissibles lorsque les traducteurs dans les maisons de production auront eu leur bac d’anglais.

Affiche du film Unthinkable

j'voudrais pas faire mon rabat-joie mais l'affiche ça fait un peu spoil quand même...

Bob est un gentil père de famille, il est strict, mais au moins il éduque correctement ces enfants et ces filles ne sont pas les trainés du bahut. Pendant qu’il revise les tables de 9 avec ses gosses, la pamela essaye de mener l’enquête. Elle travaille au FBI et traque les fidèles de Ben Laden qui sont déjà sur le sol américain. Un peu la pression.

Et puis l’élément perturbateur c’est Johny. Johny est un ancien soldat américain expert dans les armes de destruction massive et surtout, il est de confession mulsuman. Comme il a envie de faire péter sa net credibility, il fait trois bombes nucléaires avec du matos qu’il aurait chapardé aux Russes, il se filme et envoie les vidéos au président. Donc, le président appelle l’armée qui appelle Bob pour qu’il vienne Torturer Johnny. Parce que Bob c’est le bourreau officiel de l’armée américaine, Abou grahib, c’était lui, Guantanamo c’était son idée ! Bob est pc.

Du coup, il fait partie des profils ‘sensibles’ qui sont surveillés par Pamela (car elle n’a pas accès au fichier minoritaire où il est explicitement marqué le vrai métier de Bob) et donc elle se retrouve elle aussi dans la base secrète et assiste impuissante à la torture. Et là elle se dit que non ce n’est plus possible, il faut qu’elle agisse, que même si chaque citoyen du nord se torche avec la convention de Genève toutes les trente secondes durant une journée traditionnelle, ce n’est pas une raison pour faire couler une goûte de sang supplémentaire. C’est un Homme merde, il a un cœur et une âme.

Le cas de conscience d’une nation résumé en une heure trente, c’est sur que ça va être comme une copie d’étudiant au bac de philo…on va faire aller au plus vite et on va faire quelque impasses.

YouTube Preview Image

Pour une fois, on ne va pas parler du film et de la réalisation, on va plutôt jouer le jeu de l’analyse. Un peu comme si un critique de film devenait du jour au lendemain spécialiste des droits de l’Homme, de la gestion de (vraie) crise et de géopolitique.

Pour ceux qui seraient inquiets, la réalisation est suffisamment moyenne pour qu’on se focalise sur la réflexion « faut-il oui ou non lui couper les roubignoles pour qu’ils disent si oui ou non ce sont des vraies bombes »

maintenant réflexion, attention on va cramer du méninge !

Explication de l’énoncé :

  • Soit un Homme nommé Johnny qui dit vouloir faire péter trois bombes nucléaires sur le territoire américain.
  • Soit un Homme nommé Bob qui ne rechignerait pas à l’idée de découper Johnny en petit morceau (un peu comme une tranche de jambon quand on a du purée-jambon à la cantine) ou a testé la résistance du corps humain à divers stress (chaud, froid, eau, électricité, mais pas le cinquième élément)
  • Soit 100 millions le nombre de morts civils et qui n’ont rien à voir avec le sujet.
  • Soit X la probabilité que Johnny dise la vérité.
  • Soit Y la probabilité que cette affaire termine sur Wikileaks.

Sachant que Y tends vers 0, et que X tends vers 1 (et que de toute façon, s’il plaisante, vu son humour, une petite confrontation violente avec la dureté de la réalité et de la semelle d’une chaussure ne lui ferait pas de mal) autorisez vous Bob à jouer avec Johnny ?

Ah oui j’ai volontairement évincé la probabilité que Johnny parle sous la torture, car de toute façon au cinéma (à part dans les films sur la Seconde Guerre mondiale où le résistant français meurt en silence) « ils finissent toujours par avouer ».

Voilà, vous avez 4 heures. Les calculatrices sont autorisées.

>
  • Facile, non, bob ne touche pas à Johnny et on file à Johnny un jet privé pour qu’il rentre chez lui et on le remercie car grâce à lui, on va pouvoir faire plein de loi pour prendre contrôler le peuple.

  • Et un zero pointé pour Pierrot !

  • Superbe film, surtout comme dit grâce au débat lance.

    Apres pour Pierrot, je me dois d’être d’accord avec le 0, non pas pour contrer la “plausible” justesse du commentaire qui rappelle certaines façon bien connues de contrôler par la propagande, mais plutôt pour le cote HS de la réponse ;).

    Apres pour répondre a la question..hum…je crois que je mérite un 0 aussi. 4 heures pour une telle question..dur dur.
    Je paraphraserais la question par “jusqu’ou est t’on pret a aller pour defendre son ideal et le respecter soi meme”

    Et c’est la toute la question qui se pose lorsque l’on parle de “monde civilise”. sans repondre ni juger ce point, Voltaire a un jour dit: “Je désapprouve ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire. ”
    Finalement, c’est bien de ça qu’il s’agit, peut on mourir et laisser mourir pour protéger ses ideaux ? et est ce neccessaire et bien ? au moins dans ce film, on peut voir différents points de vue et débuts de réponses sur ce sujet….

    aucun avis ?

  • Ouah pinaise merci Franck !
    Ton commentaire viens d’être élu le commentaire le plus intelligent et intélligible du site !
    Et oui je pense que tu as raison, le film ne donne pas beaucoup de clef pour répondre a la question. J’imagine que face a ce genre de situation il faut bien prioriser ses choix en fonction de leurs conséquences !

  • Illustration d’un dilemme éthique, dans un contexte ou intervient la notion de “Raison d’état”.
    La raison d’état peut-elle légitimer des actions telles que la torture ?
    Faut-il privilégier une éthique des valeurs, par rapport à une éthique de conséquencialiste ?

  • Corentin est favorable à une éthique conséquencialiste,
    selon laquelle “la fin justifie les moyens”.
    Reste à savoir jusqu’où tu est prêt à aller…

  • Fichtre, je n’ai jamais eu de commentaires aussi intelligents sur ce blog.
    Youssouf pour te répondre, je pense simplement que faire souffrir un terroriste (et/ou sa famille) pour sauver plusieurs vies innocentes est un maigre prix à payer. Par contre il faut des certitudes mais là on entre dans une partie du débat…

  • Bonjour à tous,

    Vos remarques m’intéressent tout autant que le film lui-même, effectivement je suis “ravi” que ses débats soit soulevés.

    Mais contrairement à ce que vous semblez dire je pense (c’est mon avis…) que le film laisse des réponses et prend clairement position; j’ai retenu deux choses au final de ce film:
    -la première est qu’à la fin, aussi radicales soit les méthodes qu’on a utilisé, le réalisateur montre en dernière image l’existence de la 4ème bombe (le réalisateur a peut être voulu montrer ici que selon lui NOS méthodes sont inefficaces)
    -la deuxième est que je ne sais pas s’il est important de savoir s’il FAUT lui “couper les couilles”, car de toute façon le film laisse entendre que le terroriste est prêt à TOUT

    Ma conclusion est, comme le dit le terroriste dans le film, que de toute manière devant la violence et le désespoir du monde musulman (ou une partie de ce monde) les hommes sont désormais prêt à affronter N’IMPORTE QUOI pour défendre leur peuple.

    De la même façon les autorités occidentales sont prêtes à faire N’IMPORTE QUOI pour stopper la menace terroriste. Alors peut être qu’il faut comprendre que la confrontation nous mènera de toute façon à la destruction et probablement des deux camps.

    Une autre réflexion me vient alors suite à cette dernière: doit-on envisager de faire des concessions pour trouver des arrangements. Le fait de satisfaire les principes qui rassemble le plus d’opinions, ne peut-il pas décridibiliser le terrorisme?

  • La torture est innutile.. Tout simplement parce que la violence pourais toujours etre evité.. Par contre paix et USA ne peuvent tout simplement pas se trouver dans la meme phrase.. En fait le mot paix fait pas parti dutout de leur language.. Il me font penser a la brute d’une ecole.. Qui harcele sans cesse le plus faible parce que cest facile.. Jusqua ce que le plus “faible” pete un cable et casse la tete de la brute.. Apres elle lui fou la paix! Ce qui manque au US.. Cest que quelqun finnisse par leur foutre une vrai branler sur leur territoire.. Ensuite il fermerais leur grande gueule et areterais de se croire tout permis.. Sa peut paraitre extreme, mais quand on ne connais que la violence, et bien on raisonne que par la violence. Si un jour sa se produit alors la, et seulement a ce moment, ils entendront la voix de la raison et ce debat deviendras futile puisque le monde pouras enfin prétendre entrer dans le nouvel age.. Un age de PAIX!

  • Par contre je peut comprendre quon aille aussi loin pour proteger ses concitoyens.. Mais seulement en dernier recours.. Mais dans ce film, meme si il étais tres bon tout aurais pu etre eviter du maniere fort simple.. Acceder au demande du teroriste qui sont tout a fait legitime.. Mais sa ne remplis pas de baril de petrole alors aucune chance que sa se produise lol

  • Oula… ça déterre les postes en ce moment…

    Un monde idéal..oh oui que j’aimerais vivre dedans :)

    Par contre ton poste a un petit défaut…pour avoir la paix, tu proposes une sacrée dose de violence pour “mettre une branlee sur leur territoire”…dans mes souvenirs la violence appelle la violence…

    Donc oui…si tu as une solution miracle pour avoir un monde de paix, nous t’écoutons tous oreilles grandes ouvertes.

    P.S. je pense que sur ce forum, personne n’a jamais défendu la torture au cas ou tu ne serais pas sur.

  • Je sait que la violence engendre que la violence mais on parle des USA la.. peut importe qui ont peut etre dans la vie, personne ne pouras jamais mettre du plomb dans la tete des membre du congres americain.. Si il ne vien pas d’une balle.. Ils se croit au dessus de toute lois.. Ils pensent que le monde leur appartient et quil leur est du, puis si tai pas d’accord il te bombarde ta maison et se foute bien que tai une femme et des enfants a l’interieur.. Si cest pas en les traumatisant par la meme force qu’il utilise a tout va partout ou sa leur chante je voit pas d’autre maniere.. Ils ont completement deraper depuis la deuxieme grande guerre, cest pas dur de le voir, juste Mitt Romney candidat au parti republicain comme exemple, il a carément dit devant une foule “DIEU a mis les ÉTATS UNIS D’AMÉRIQUE sur la terre afin que nous gouvernions le monde ENTIER” et il a recu une ovation pour ses propos! Comment resoner de maniere pacifique avec un peuple qui reflechit de cette maniere…?

Tu peux suivre ce passionnant débat grâce au flux RSS 2.0.