corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

All Blacks, Ian Foster, Under Fire, Pression, Head Coach, Joe Schmidt, Scott Robertson, Coupe du Monde, France, Irlande, Alaby

Le rugby néo-zélandais a pris une décision importante concernant l’avenir des All Blacks, annonçant mercredi que Ian Foster resterait dans ses fonctions jusqu’à la Coupe du monde.

Les All Blacks n’ont remporté qu’un seul de leurs cinq derniers matchs de test avant de renverser la vapeur avec une vaillante victoire sur les champions en titre de l’Afrique du Sud à Ellis Park.

Avec 60 000 fans de rugby sud-africains chantant et applaudissant tout au long de la bataille de 80 minutes, les All Blacks ont bravé les chances de conserver la Freedom Cup pour une autre année.

Diffusez plus de 50 sports en direct et à la demande avec Kayo. Nouveau sur Kayo ? Commencez votre essai gratuit maintenant>

Mais une fois que le coup de sifflet à plein temps a été donné au célèbre lieu, beaucoup ont commencé à se demander si Foster avait fait assez pour sauver son emploi.

L’entraîneur préféré des Crusaders, Scott Robertson, devait remplacer l’entraîneur sous le feu, tandis que l’ancien entraîneur irlandais Joe Schmidt était également un choix populaire.

Mais New Zealand Rugby a mis fin à toutes les spéculations cet après-midi, Foster soulagé de remercier le conseil d’administration pour son « fort soutien ».

« C’est un tel honneur d’occuper ce poste, c’est quelque chose que vous ne prenez jamais pour acquis », a déclaré Foster aux journalistes mercredi.

« C’était sans aucun doute une période difficile … mais vous devez être ici et maintenant … Je suis un catalyseur majeur pour cela et je suis heureux d’être ici. »

Les All Blacks ont commencé leur saison dans un état brûlant alors qu’ils brisaient l’Irlande à Eden Park, et il semble qu’ils soient passés de la fin de l’horreur à 2021.

Mais les choses ont pris une tournure étonnante, Andy Farrell retournant en Irlande pour remporter son tout premier match en Nouvelle-Zélande contre les All Blacks, et récidivant la semaine suivante.

Foster a conservé son emploi avant une tournée en Afrique du Sud, mais une défaite contre le champion du monde au début du mois a porté la pression sur Foster à de nouveaux sommets.

Mais le joueur de 57 ans restera en charge du prochain test des All Blacks contre l’Argentine, et restera à la barre jusqu’à la Coupe du monde en France l’année prochaine.

Le patron de l’équipe de rugby néo-zélandaise, Stuart Mitchell, a déclaré que le conseil d’administration croyait en Foster malgré la perte des All Blacks de trois de leurs cinq tests cette année.

« Je tiens absolument à souligner que Ian Foster en tant qu’entraîneur-chef et Mark en tant que PDG ont le plein soutien du conseil d’administration », a déclaré Mitchell.

Le joueur de 57 ans restera en charge du prochain test des All Blacks contre l’Argentine, et restera à la barre jusqu’à la Coupe du monde en France l’année prochaine.