corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Anthony Edwards des Timberwolves condamné à une amende de 40 000 $ par la NBA pour une remarque anti-gay

Le gardien des Minnesota Timberwolves, Anthony Edwards, a été condamné mardi à une amende de 40 000 $ par la NBA pour des commentaires anti-gay qu’il a tenus sur les réseaux sociaux.

L’association a annoncé la sanction pour l’utilisation par Edwards d’un « langage offensant et dégradant » dans une vidéo Instagram qui a depuis été supprimée et pour laquelle il s’est par la suite excusé.

Edwards a enregistré un groupe d’hommes sur le trottoir d’une voiture dans laquelle il se trouvait et on pouvait l’entendre faire un commentaire insultant et offensant sur ce qu’il supposait être leur orientation sexuelle. Il a publié des excuses sur Twitter peu de temps après, et les Timberwolves ont publié une déclaration réprimandant leur jeune star.

Edwards a tweeté la semaine dernière: « Ce que j’ai dit était immature, blessant et irrespectueux, et je suis vraiment désolé. Il est inacceptable pour moi ou pour quiconque d’utiliser ce langage de manière blessante. » « Il n’y a absolument aucune excuse pour ça. J’ai grandi mieux que ça ! »

Nikola Jokic, Kevin Durant, Rajon Rondo et Kobe Bryant font partie des joueurs de la NBA qui ont été sanctionnés par la ligue dans le passé pour un langage anti-gay.

Premier choix au repêchage de 2020, Edwards a été le deuxième meilleur buteur du Minnesota la saison dernière, avec une moyenne de 21,3 points par match et se classant 19e de la ligue. Son vol moyen était de 1,5 fois par match 13 en NBA.