corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Canal+ obtient gain de cause contre TF1 dans le contentieux des frais de transfert

Le groupe Canal +, le groupe de télévision français détenu par Vivendi, a obtenu gain de cause dans son procès contre TF1 après que ce dernier l’ait intenté après un litige sur les indemnités de transfert. Le jugement a été rendu le 22 septembre par le tribunal de commerce de Paris.

Dirigé par Maxime Saada (photo), Canal+ distribuait auparavant TF1 et ses chaînes TFX, TF1 Séries Films et LCI à ses services par abonnement, dont le service de vidéo à la demande MyCanal (qui compte 5,4 millions d’abonnés), et dans le cadre de la TNT Assis. La plateforme qui permet à près de 2 millions de familles d’accéder à toutes les chaînes françaises.

Mais alors que leur accord était sur le point d’expirer le 31 août, TF1 a tenté de renégocier les termes des accords et a demandé à Canal+ de payer 50% de plus pour le droit de distribuer ses chaînes gratuites. Canal+ a refusé et a par la suite cessé de le diffuser, ce qui a conduit TF1 à porter plainte contre l’enseigne.

« TF1 a perdu toutes ses prétentions (…) le groupe a voulu obliger Canal+ à re-tagger toutes ses chaînes gratuites sur la plateforme TNT Sat de la chaîne sans permettre aux abonnés de Canal+ d’y accéder », a déclaré Canal+ dans un communiqué. « Canal+ demande à TF1 d’être plus responsable pour assurer le respect de ses engagements de programmation et s’engage à distribuer ses chaînes en clair dès qu’il autorisera Canal+ à les distribuer librement. »

TF1 a répondu à l’arrêt par un long communiqué expliquant qu’elle ferait appel de la décision du tribunal et a déclaré « regretter profondément cette situation qui prive des millions de familles françaises de bonnes nouvelles, de grands divertissements familiaux et d’événements sportifs majeurs, notamment les matchs de football de la Équipe française. »

READ  15 The Sandman sur Netflix Cast Photos Alors Vs Maintenant

Les chaînes de TF1 sont déjà distribuées sur toutes les grandes plateformes télécoms en France, dont SFR, Free, Bouygues Telecom et Orange, ainsi que Molotov et Salto. TF1 a indiqué que tous ces contrats ont été renouvelés aux mêmes conditions que celles proposées à Canal+.