corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Carlos Sainz n’est pas champion du monde

Carlos Sainz « n’a pas compris » d’être champion du monde de Formule 1, du moins pas pour l’instant comme le dit Nico Rosberg.

Sainz a failli remporter une course de Formule 1 lorsqu’il a terminé deuxième derrière Max Verstappen au Grand Prix du Canada, Moins d’une seconde derrière le pilote Red Bull.

Sa deuxième place signifie qu’il est troisième dans la liste de tous les temps des pilotes avec le plus de podiums en Formule 1 sans victoire en course, et septième pour le plus de départs sans P1.

mais en même temps Sainz poursuit toujours cette première victoire insaisissableL’Espagnol rêve aussi de remporter un jour un titre mondial.

Rosberg, le champion du monde 2016, pense que cela restera un rêve.

Lors des Any Driven Mondays de Sky Sports, il a déclaré : « Sainz a fait de lui un bon pilote décent au sein de Ferrari, mais pour le moment, il n’a pas encore remporté le titre mondial.

« Parce qu’en termes de performances, [Charles] Leclerc l’a surpassé à chaque course cette année.

« Donc il doit encore trouver pas mal de progression pour être à un haut niveau avec Leclerc, c’est encore assez loin de là.

« C’est une grosse surprise après l’an dernier, mais bien sûr, la voiture est complètement différente, donc il faudra peut-être un peu plus de temps pour passer au travers. »

La course de dimanche a sans doute été la meilleure de la saison pour Sainz, l’Espagnol ayant passé les 15 derniers tours à poursuivre Verstappen pour la tête.

READ  Preview: Slovaquie U19 vs France U19 - pronostics, nouvelles de l'équipe, compositions

Verstappen était en P1 après que Sainz s’est arrêté tard dans la voiture de sécurité pour de nouveaux pneus, et il était cinq tours plus petit.

malgré la pressionVerstappen a tenu bon pour gagner, son sixième de la saison.

« Ce sont deux très bonnes courses de Max », a déclaré Rosberg. « Il est très confiant et pilote à un niveau impressionnant.

« Il a conduit à la perfection dans des conditions difficiles lors des qualifications et la pression de Sainz en course ne peut être sous-estimée.

« C’est une sensation horrible à l’intérieur de la voiture. Vous avez tout fait parfaitement, et à cause de la voiture de sécurité, tout à coup une Ferrari derrière vous dans un triple DRS a mis plus de pression sur elle.

« Si je fais la moindre erreur, ça marche mais Max s’en sort parfaitement. »

conduire Verstappen Championnat des pilotes Avec un écart de 46 points, devant Sergio Perez, Leclerc est à trois points de plus de la tête. Sainz est P5, 73 de moins que le champion du monde.