corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Circulation à Vancouver: une manifestation climatique ferme partiellement le pont Lions Gate

VANCOVER – La police a arrêté lundi plusieurs militants du climat à Vancouver, en Colombie-Britannique, et a contrecarré les plans de protestation contre les oléoducs et la circulation des pétroliers sur le pont Lions Gate.

La manifestation a été organisée par Extinction Rebellion dans le cadre d’une campagne de cinq jours de manifestations subversives planifiées dans la ville.

Les membres se sont engagés à «occuper le pont aussi longtemps que possible» tout en appelant le gouvernement à mettre fin aux exportations de combustibles fossiles via Burrard Bay.

« Les gouvernements ne travaillent pas pour assurer une planète vivable pour les générations futures. Occuper ce pont est un acte désespéré », a déclaré Brent Eichler dans un communiqué publié par le groupe avant la manifestation.

« Ils continuent à fonctionner comme d’habitude alors que notre planète meurt de milliers de dégâts. Il est de notre devoir sacré de protéger ce qui reste de la vie sur Terre. »

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées près de l’entrée du parc Stanley à midi, puis ont commencé à marcher vers le pont Lions Gate.

Le service de police de Vancouver a déclaré que les négociateurs avaient averti le groupe qu’ils seraient arrêtés s’ils bloquaient la route très fréquentée, mais cinq personnes ont refusé de partir et ont été emmenées en prison.

«Bien que nous respections le droit des peuples démocratiques de se rassembler pacifiquement et d’exprimer leurs opinions, nous comprenons également l’ampleur de la frustration et des inconvénients pour les personnes qui essaient de se déplacer dans la ville lorsque les routes et les ponts sont fermés», a déclaré Arg. Steve Addison a déclaré dans un communiqué de presse.

READ  L'Iran dit avoir lancé un missile dans l'espace et cite des "objectifs de recherche"

Addison a ajouté que la fermeture de la porte des Lions « pour n’importe quelle période de temps » « garantirait une impasse et pourrait mettre des vies en danger ».

Deux autres manifestants ont été arrêtés plus tard lundi, pour avoir prétendument obstrué la circulation dans le quartier West End de la ville.

La manifestation de cinq jours contre la rébellion d’extinction a débuté samedi, lorsque les manifestants ont fermé l’intersection des rues Georgia et Granville. Cinq personnes ont également été arrêtées lors de cette manifestation.

Dimanche, les manifestants ont fermé le pont de la rue Granville pendant plusieurs heures et huit personnes ont été arrêtées pour méfait et intimidation pour bloquer une route.

Les quatrième et cinquième jours comprendront «l’enseignement» à Nelson Park, des promenades à vélo et en planche à roulettes à partir de la Vancouver Art Gallery.

Le même groupe avait auparavant fermé le pont de la rue Burrard et participé à des barrages ferroviaires à l’appui des opposants au pipeline de la Première nation et des deux établissements.

Dossiers d’Alyssa Tipo et Kendra Mangione à CTV News Vancouver