corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Coronavirus : la France enregistre mercredi 208.000 nouveaux cas

PARIS – Le gouvernement français poursuit ses efforts pour accroître la pression sur les personnes non vaccinées pour qu’elles se fassent vacciner contre le coronavirus, alors que le pays a signalé mercredi 208 000 nouveaux cas de COVID-19 – un record alimenté par la variante Omicron.

Le ministre de la Santé Olivier Veran a défendu mercredi un plan gouvernemental visant à permettre uniquement aux personnes entièrement vaccinées de bénéficier d’un accès continu à des lieux tels que les restaurants, les cinémas, les théâtres, les musées et les arènes sportives.

Le laissez-passer sera également requis sur les trains longue distance et les vols intérieurs.

Veran a déclaré lors d’une audition parlementaire que le nombre record d’infections signifie que plus de deux Français sont testés positifs chaque seconde pour COVID-19.

Veran a estimé qu’environ 10% de la population française a été récemment en contact avec une personne infectée par le virus.

S’adressant à ceux qui ne sont pas vaccinés, il a déclaré: « Il y a vraiment peu de chances que cette fois vous puissiez vous échapper (COVID-19): le virus se propage trop vite. » Véran a déclaré que dans les hôpitaux publics de Paris, 70% des personnes hospitalisées dans les unités de soins intensifs ne sont pas vaccinées.

Il a également conseillé aux personnes les plus vulnérables qui n’avaient pas encore reçu le rappel du vaccin de « se protéger dans les prochains jours. Ne prenez pas de risques ».

L’introduction accélérée du soi-disant laissez-passer vaccinal fait partie d’une stratégie gouvernementale consistant à utiliser les vaccinations, plutôt que de nouveaux blocages, pour tenter d’atténuer l’impact de la variante omicron à propagation rapide sur les hôpitaux déjà surchargés.

READ  Bilan du Jour 7 : la France remporte le titre à Konya, MVP des Challengers nommés, Vita explose - FIBA ​​​​U20 Women European Challengers 2021

La France a vacciné 77% de sa population et accélère les injections de rappel, encore une fois pour lutter contre l’omicron. Mais plus de 4 millions d’adultes ne sont toujours pas vaccinés, dont plus d’un million de personnes de plus de 65 ans.

Plus de 3 400 patients COVID-19 ont été hospitalisés mercredi dans des unités de soins intensifs, soit une augmentation de 10% par rapport à la semaine dernière.

Le chiffre représente les deux tiers des lits de soins intensifs occupés par des personnes infectées par le virus. Mais le nombre est inférieur à celui du pic précédent au printemps, lorsqu’environ 6 000 patients COVID-19 avaient besoin de soins intensifs.

Le gouvernement souhaite que le laissez-passer pour le vaccin soit en place d’ici la mi-janvier.

Le projet de loi devrait être voté rapidement au parlement, le parti du président Emmanuel Macron détenant la majorité à l’Assemblée nationale, qui a le dernier mot.

Si elle est approuvée, son introduction signifiera que les personnes non vaccinées ne pourront plus utiliser les résultats de tests négatifs pour accéder aux endroits où le laissez-passer vaccinal est requis.

Le projet de loi prévoit une dérogation au laissez-passer – notamment pour prendre les trains et les avions – pour les personnes en situation d’urgence familiale ou sanitaire à condition de pouvoir présenter un test négatif.

Ceux qui ne sont pas vaccinés mais qui ont la preuve d’un rétablissement récent du COVID-19 pourront obtenir un laissez-passer vaccinal limité à une période de six mois suivant l’infection.

Lundi, le Premier ministre Jean Castex a annoncé une série de nouvelles mesures pour tenter de freiner la propagation du virus.

READ  Le dossier de la défense de la France à l'Euro 2020 | UEFA EURO 2020

Pourtant, le gouvernement n’a pas pris de restrictions drastiques, comme des couvre-feux ou des fermetures, semblant essayer de trouver un équilibre entre les mesures nécessaires pour soulager les hôpitaux et maintenir l’économie en marche en même temps.

À partir de la semaine prochaine, les grands événements seront limités à 2 000 personnes en intérieur et 5 000 personnes en extérieur.

Manger et boire seront interdits dans les cinémas, les théâtres, les installations sportives et les transports en commun, y compris sur les trajets longue distance.

Le télétravail sera obligatoire au moins trois jours par semaine pour les salariés dont l’emploi le permet.