corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

“Dreaded” Billie Eilish s’excuse pour une insulte raciale dans une vidéo réapparue

Billie Eilish s’est excusée après la diffusion d’une vidéo montrant le chanteur américain prononçant des insultes racistes et accentuant son accent.

Dans une déclaration qu’elle a partagée sur Instagram Stories, la lauréate de plusieurs Grammy a déclaré qu’elle était “horrifiée et embarrassée” par le montage, ce qu’elle a dit depuis l’âge de 13 ou 14 ans et qu’on pouvait la voir parler.

“Je suis horrifié et embarrassé et je veux croire ce mot”, a déclaré Eilish, maintenant âgé de 19 ans.

“Cette chanson était la seule fois où j’ai entendu ce mot parce que personne dans ma famille ne l’avait jamais utilisé. Indépendamment de mon ignorance et de mon âge à l’époque, rien ne justifiait le fait que c’était douloureux. Et pour cela, je suis Pardon.”

Une vidéo de compilation partagée sur TikTok ce mois-ci a également montré un autre clip dans lequel Eilish a dit qu’il parlait “idiot fort”, quelque chose qu’elle a dit qu’elle faisait depuis son enfance lorsqu’elle parlait “aux animaux domestiques, aux amis et à la famille”.

“Ce n’est… en aucun cas une imitation d’une personne, d’une langue, d’un dialecte ou d’une culture que ce soit”, a-t-elle déclaré.

“Quiconque me connaît m’a vu dupé par des voix toute ma vie. Peu importe comment je l’interprète, je ne voulais pas dire que mes actions faisaient du mal aux autres.”

Après une série d’attaques contre les Américains d’origine asiatique depuis le début de la pandémie de COVID-19, le président américain Joe Biden a signé le mois dernier le COVID-19 Hate Crimes Act.

“Je suis étiqueté comme quelque chose que je ne suis pas”, a déclaré Eilish, ajoutant qu’elle s’adressait à la vidéo après que les fans lui aient demandé de répondre.

READ  Jimmy Corderas raconte à Andre - l'histoire du guerrier ultime

“J’ai toujours travaillé dur pour utiliser ma plate-forme pour lutter pour l’inclusion, la gentillesse, la tolérance, l’équité et l’égalité.”

(Reportage par Marie-Louise Jomusian) Montage par Mike Collette White