corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Durant s’attend des Nets à ce que le statut vaccinal d’Irving “ne soit” pas un problème

La star des Brooklyn Nets, Kevin Durant, a déclaré qu’il ne s’inquiétait pas de la disponibilité de son coéquipier Kyrie Irving pour les matchs à domicile cette saison malgré le fait qu’Irving n’ait pas reçu de vaccin COVID-19.

“Je pense que ce ne sera pas le cas [an issue]Durant a déclaré aux journalistes lors de Media Nets de lundi lorsqu’on lui a posé des questions sur le statut vaccinal d’Irving. “C’est sur Kyrie et c’est sa décision personnelle. Ce qu’il fait, nous n’avons pas à spéculer sur ce qui pourrait arriver. Mais nous faisons confiance à Kyrie et je pense que nous aurons une équipe complète à un moment donné.”

plus tôt ce mois-ci, Shams Al-Sharaniyah l’athlète mentionné Qu’en raison des exigences généralisées en matière de vaccins à New York et à San Francisco, il sera interdit aux joueurs non vaccinés d’entrer dans ces arènes pour les jeux et les activités d’équipe. Cela inclut les joueurs qui représentent ces marchés – Nets, Knicks et Warriors – qui, en vertu de ces directives, ne pourront pas participer aux matchs à domicile à moins qu’ils ne puissent prouver leur vaccination.

Cette politique affecte déjà la capacité d’Irving à participer aux activités de l’équipe – selon les rapports, il n’a pas pu participer en personne à la journée des médias de l’équipe au Barclays Center lundi.

Après la fin de la journée médiatique officielle des Nets, Irving a organisé une version Instagram Live de la journée des médias au cours de laquelle il a répondu aux questions des journalistes. Interrogé sur son statut vaccinal, Irving a déclaré qu’il “voudrait garder ces choses privées” et a insisté sur le fait que “la dernière chose qu’il veut créer est” plus de pandémonium et de distraction “. “

READ  Bianca Andreescu testée positive pour COVID-19, se retire de l'Open de Madrid

selon Reporter Matt Sullivan Pierre roulante Dans un article détaillé publié ce week-end, des sources rapportent qu’il y a 50 à 60 joueurs autour de la NBA qui n’ont pas encore reçu une dose du vaccin.

Alors qu’Irving, qui est le vice-président du comité exécutif de la NBA Players Association, est considéré comme l’un des principaux acteurs contre les mandats de vaccination dans la NBA, il est loin d’être le seul nom de haut niveau à essayer de se retenir. La semaine dernière, Andrew Wiggins des Golden State Warriors Sa demande d’exemption de vaccination a été refusée. Wiggins, qui a demandé une exemption religieuse, ne sera pas autorisé à jouer à domicile avec Golden State tant qu’il n’aura pas été vacciné.

Alors que des marchés tels que New York et San Francisco ont imposé des exigences en matière de vaccins pour les grands événements publics, y compris les sports professionnels, la NBA elle-même ne l’a pas fait. Conformément aux protocoles COVID de la ligue (tels que décrits par l’Associated Press), un joueur non vacciné sera testé quotidiennement les jours d’entraînement et de voyage ainsi que les jours de match – qui peuvent voir plusieurs tests. Ces quiz quotidiens ne seront pas obligatoires pour les joueurs immunisés.

Plus tôt cette saison, la ligue a annoncé que presque toutes les parties impliquées dans les matches, y compris les officiels, le personnel d’entraîneurs et toute personne à proximité des joueurs, doivent être vaccinées.