corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Jusqu’à 2500 partisans sont autorisés au Centre Bell de Montréal pour d’éventuels Leafs-Habs 6

Un nombre limité de partisans du Centre Bell seront autorisés à regarder le match éliminatoire le 29 mai entre les Canadiens de Montréal et les Maple Leaves de Toronto, si la série se poursuit aussi longtemps.

Le gouvernement du Québec a annoncé mardi que les espaces fermés pourront commencer à accueillir jusqu’à 2 500 bénéficiaires à compter du 28 mai et que le couvre-feu régional sera levé le même jour.

«Nous sommes heureux de la décision du gouvernement concernant les offres et les événements», a déclaré dans un communiqué France Margaret Bellanger, vice-présidente exécutive et chef du commerce du Canada.

« Bien que le nombre de spectateurs soit encore limité, nous saluons cette décision qui nous permet d’envisager un retour définitif à la vie normale. »

Bellanger a déclaré que 2 500 personnes représentaient environ 12% de la capacité du Centre Bell.

« Nos fans et spectateurs nous ont vraiment manqué, et nous avons hâte de les accueillir à nouveau. Nous serons prêts », a-t-elle déclaré.

Regarder | Rob Bizo de CBC Sports a brisé les favoris passionnés de la Coupe:

Dans cet épisode de The Breakdown, Rob Pizzo recherche 3 thèmes qui reviennent toujours au début de la période d’après-saison. 4:38

L’annonce du plan de réouverture du Québec est intervenue quelques heures seulement après que le Dr Howard Ngo, vice-président de la santé publique du Canada, ait déclaré que permettre aux fans de participer aux jeux n’était pas «sérieusement envisagé» à ce stade de la pandémie COVID-19.

« Je dirais que si vous regardez ce timing et quel est le calendrier des matchs de qualification de la LNH, qui se déroulent maintenant et jusqu’aux mois d’été, ce n’est pas quelque chose qui est sérieusement envisagé en ce qui concerne les supporters dans les tribunes, juste sur la base de ce que nous sommes dans la campagne de vaccination, « a déclaré Ngo. Nous l’avons à ce stade. »

READ  L'entraîneur des Jets, Paul Morris, se dit à l'aise avec le directeur général Kevin Chiveldive

Tous les matchs américains à ce jour ont attiré des fans, le nombre de supporters comptant 12 000 pour le match à domicile des Carolina Hurricanes contre les Predators de Nashville lundi soir.

La LNH avait joué exclusivement des équipes canadiennes dans le pays cette année sans aucun fan à aucun match. Les Oilers d’Edmonton ont débuté leurs séries éliminatoires dans la division Nord contre les Jets de Winnipeg mercredi, tandis que les Maple Leaves et le Canada ont lancé leur série Best of Seven jeudi à Toronto.

Les gagnants étaient à égalité au deuxième tour avant que le survivant canadien affronte l’une des trois équipes américaines restantes au troisième tour.

Regarder | Rob Bizo de CBC Sports parle de la compétition de matchs Lives-Hubs:

Officiellement, les Leafs et les Canadiens se rencontreront dans une qualification pour la Coupe Stanley pour la première fois depuis 1979. Rob Pizzo remonte plus de 100 ans dans les archives pour examiner la plus ancienne compétition de hockey. 4:28

Bien que Njoo n’ait pas vu de partisans présents aux séries éliminatoires canadiennes, il a déclaré que des discussions étaient en cours pour déterminer s’il pourrait y avoir des déplacements transfrontaliers au troisième tour et / ou à la finale de la Coupe Stanley.

« Le problème en direct maintenant, bien sûr, est ce qui se passe lorsque nous atteignons les quarts de finale », a déclaré Ngo.

Ngo a déclaré que le gouvernement fédéral avait eu des discussions avec les provinces pour voir ce qui pourrait être possible.

Le problème pour la LNH est la quarantaine de 14 jours pour les personnes à l’extérieur du Canada, ce qui sera impossible pendant la série Best of Seven lorsqu’une équipe accueille les Jeux 1, 2, 5 et 7 et l’autre équipe les Jeux 3, 4 et 6. .

Si la ligue et le pays ne parviennent pas à un accord sur la mise en quarantaine révisée, le vainqueur de la division nord peut déménager aux États-Unis après le deuxième tour.
READ  Ryu out, Bullpen porte à nouveau la charge tandis que les Blue Jays gagnent 7e de suite

De nombreuses équipes professionnelles canadiennes dans d’autres sports effectuant régulièrement des déplacements transfrontaliers ont disputé des matchs à domicile aux États-Unis pendant la pandémie.

L’entraîneur de Gates, Paul Morris, a déclaré lundi que les fans étaient très visibles lors des barrages aux États-Unis.

« Je pense vraiment que le seul avantage possible dans tout cela, ce sont les gens et les joueurs ont une grande appréciation juste pour la qualité de la foule et pour l’expérience des joueurs, en particulier », a déclaré Morris.

« Je pense que cela fait une très grande différence. »

L’Impact de Montréal (maintenant CF Montréal) de la Major League Soccer a été la première équipe sportive professionnelle canadienne à avoir des partisans pendant une pandémie lorsque 250 partisans ont assisté à un match le 25 août contre Vancouver.