corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

La Chine confirme la vaccination de hauts fonctionnaires alors qu’elle cherche à rassurer les sceptiques sur le vaccin

émis en :

Pékin (AFP) – Les autorités sanitaires de Pékin ont déclaré samedi que les vaccins anti-Covid chinois sont sûrs et ont été administrés aux principaux dirigeants du pays, dans le but de rassurer les habitants sur leur qualité face à la baisse des taux de vaccination.

Utilisant des arrêts soudains, de longues quarantaines et des tests de masse, la Chine est la dernière grande économie à poursuivre l’objectif d’éradiquer l’épidémie, même si sa stratégie de ne pas propager le coronavirus pèse lourdement sur l’économie.

Mais il a eu du mal à persuader de nombreux Chinois de vacciner – en particulier les personnes âgées – avec une santé relativement stable et des inquiétudes généralisées concernant la qualité des vaccins chinois souvent mises en cause.

Un an et demi après le début de la campagne de vaccination du pays, les commentaires de samedi de Zeng Yixin, directeur adjoint de la Commission nationale de la santé, marquent la première fois que la Chine commente officiellement le statut vaccinal de ses dirigeants.

Notant que le président Xi Jinping fait partie du groupe, Zeng a déclaré : « Tous les dirigeants actuels du Parti communiste et du pays ont été vaccinés contre le Covid-19 et ont tous été vaccinés avec des vaccins produits en Chine ».

« Cela montre que nos dirigeants prennent très au sérieux la prévention et le contrôle du Covid-19, et ont une grande confiance dans les vaccins anti-Covid chinois », a-t-il ajouté.

Selon Zeng, parmi les plus de 60 ans, seuls 67,3% des plus de 60 ans ont reçu trois doses, un taux qui tombe à 38,4% chez les plus de 80 ans.

READ  Inflation : L'inflation reste élevée toute l'année, selon le gouverneur de la Banque du Canada

Les autorités s’emploient également à désamorcer les craintes alimentées par la désinformation circulant en ligne.

« Les vaccins Covid ne provoquent pas de leucémie ni de diabète » et « ne provoquent pas la propagation des tumeurs », a déclaré samedi Wang Fusheng, directeur du département des maladies infectieuses de l’hôpital militaire 301 de Pékin.

Les vaccins chinois les plus utilisés sont ceux fabriqués par le laboratoire privé Sinovac et ceux produits par le géant pharmaceutique Sinopharm. Pékin n’a pas encore autorisé l’utilisation de vaccins Covid étrangers sur son territoire.

La Chine enregistre actuellement quelques centaines de nouveaux cas chaque jour, les autorités agissant rapidement pour réprimer l’épidémie en imposant des restrictions locales et en plaçant les patients infectés en quarantaine obligatoire.