corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

La cour du Québec approuve un règlement de 200,9 millions de dollars contre Desjardins pour violation de données

Desjardins se contente de 200 millions de dollars

Presse Canadienne – | Histoire : 372309

La Cour suprême du Québec a approuvé un règlement de près de 200,9 millions de dollars dans le cadre d’un recours collectif contre Desjardins concernant la violation de données – la plus importante à ce jour dans le secteur des services financiers au Canada.

Siskinds Desmeules et Kugler Kandestin affirment que toutes les personnes touchées par la violation, peu importe où elles vivent, pourront réclamer.

Les membres du groupe peuvent demander une indemnisation pour le temps perdu associé à une violation des renseignements personnels, ainsi qu’au vol d’identité.

De plus, les membres du groupe qui ne se sont pas encore inscrits auprès du service de surveillance du crédit d’Equifax pourront le faire pendant cinq ans aux frais de Desjardins et conserver les autres mesures de protection mises en place par Desjardins après le manquement pendant au moins cinq ans.

Le commissaire fédéral à la protection de la vie privée a déclaré en 2020 qu’une série de failles technologiques et de gestion avaient provoqué une violation de données très médiatisée au sein de la coopérative financière, qui, selon lui, ne montrait pas le niveau de soin nécessaire pour protéger les informations personnelles sensibles confiées à ses soins. .

Desjardins a déclaré que l’incident avait affecté les données de 4,2 millions de personnes ayant des comptes actifs.

Les membres du groupe n’ont aucune démarche à faire à ce stade. Les avis contenant des instructions pour soumettre des réclamations seront distribués sur une période de plusieurs mois à compter du 21 juillet environ.

READ  La France propose une résolution pour un cessez-le-feu entre Israël et Gaza aux Nations Unies: la présidence

Depuis au moins 26 mois, un employé frauduleux retire des renseignements personnels sensibles que Desjardins a recueillis auprès de clients qui ont acheté ou reçu des produits par l’intermédiaire de l’organisation.