corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

La France a battu les Pays-Bas aux tirs au but dans le temps additionnel

L’entraîneur-chef de la France Corinne Diagre célèbre avec les joueurs après la victoire lors du match de football de quart de finale de l’Euro féminin de l’UEFA 2022 entre la France et les Pays-Bas au stade de New York à Rotherham le 23 juillet 2022.FRANK FIFE/AFP/Getty Images

La défenseure française Eve Perisette a marqué un penalty dans le temps additionnel pour battre les Pays-Bas 1-0 samedi et affronter l’Allemagne pour la première fois en demi-finale du Championnat d’Europe féminin.

La France, dont les trois dernières apparitions à l’Euro se sont terminées en quart de finale, cherchait désespérément une ouverture alors que les Néerlandais continuaient d’encercler le but, mais le coup de pied de Perisset à la 102e minute a finalement permis de sortir de l’impasse.

L’équipe de Korin Diagrin a reçu un penalty après que Kaditiado Diani a été renversé par le défenseur Dominic Johnson, et Perisset a tiré son effort dans le coin du filet devant une plongée Daphne van Domselaar, qui était superbe.

« Tous les joueurs ont joué leur rôle et nous avons vu à quel point cela a bien fonctionné », a déclaré Diagre. « Nous aurions aimé marquer plus tôt, mais nous étions face à un gardien néerlandais incroyable. »

La France est le quatrième pays à atteindre les demi-finales d’un Euro féminin, d’une Coupe du monde et d’un tournoi olympique après l’Allemagne, la Norvège et la Suède.

L’Angleterre, pays hôte, affrontera la Suède lors de la première demi-finale de mardi avant d’affronter l’Allemagne, huit fois championne d’Europe, mercredi.

La France a marqué ses huit buts en phase de groupes avant la mi-temps, mais malgré une pression incessante sur les Néerlandais, elle n’a pas réussi à trouver un but pendant les 90 minutes.

READ  En vertu de la nouvelle loi française, les publicités automobiles doivent comporter des avertissements environnementaux

Même avec leur meilleure buteuse de tous les temps, Vivienne Miedema, de retour dans la formation après avoir raté deux matchs de phase de groupes en raison de Covid-19, les Néerlandaises ont réussi un tir cadré tout au long du match.

Héros du gardien

L’équipe néerlandaise de Mark Parsons a également eu beaucoup de chance d’avoir Van Domselaar, dont les superbes arrêts ont prolongé le match.

Le joueur de 22 ans a réussi un triplé lors du match d’ouverture contre la Suède lors du match nul 1-1 avant de prendre le relais de Sari van Wienendel, blessé.

Van Domselaar a arrêté un tir bas de Diani à la 15e minute et des frappes puissantes de l’extérieur de la surface de Charlotte Philbolt et Delphine Cascarino dans les cinq minutes suivantes.

« Nous avons tout donné. Il n’y avait pas un seul joueur avec une once d’énergie », a déclaré Parsons.

« La première mi-temps a été très difficile, ce n’était pas nous, mais grâce à Daphne (Van Domselaar) et d’autres, nous sommes entrés 0-0. La deuxième mi-temps a été très bonne, nous espérions des prolongations, mais nous avions des corps fatigués. J’ai peut être fier de cet effort.

Le Français Cascarino a cherché le premier but avec un effort à la 27e minute, mais son effort a heurté le poteau.

Melvin Mallard a finalement cru trouver le premier but de la France à la 37e, mais Stephanie van der Gracht a bloqué son tir sur la ligne de but.

Un van der Kraag bien placé est allé bloquer une autre frappe de Grace Gioro, qui a tenté sa chance à bout portant quatre minutes plus tard.

READ  Un autre super bateau lié à la Russie a été capturé en France au milieu de nouvelles sanctions

Gioro, qui a réussi un triplé lors du match d’ouverture du tournoi français contre l’Italie, n’a pas pu retrouver la cible à bout portant à trois minutes de la fin.

Mais la France méritait la victoire et a montré sa domination avec un nombre de tirs final de 33-9 avec un but de 11-1.