corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

La France envoie un ambassadeur en Australie après un accord de 90 milliards de dollars sur les sous-marins

La France envoie un ambassadeur en Australie pour “deux voyages” après une vive controverse sur l’accord de 90 milliards de dollars sur les sous-marins

  • En septembre, l’Australie a annulé un accord de 90 milliards de dollars pour acheter des sous-marins français
  • En réponse, la France a rappelé son ambassadeur à Canberra
  • Au lieu de cela, l’Australie a opté pour un autre accord sous-marin avec les États-Unis et le Royaume-Uni
  • L’ambassadeur de France a été sommé jeudi de retourner à Canberra


Lorsque l’accord de 90 milliards de dollars pour acheter des sous-marins français sera abandonné, la France renverra son ambassadeur à Canberra après avoir été expulsé d’Australie.

Jean-Pierre DePaul a été rappelé en France en septembre après que l’Australie a signé un nouvel accord sous-marin avec les États-Unis et le Royaume-Uni dans le cadre de l’alliance AUKUS.

Mais le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a demandé à l’ambassadeur de revenir jeudi à Canberra avec deux ambassadeurs au parlement français (AEDT) : défendre fermement nos intérêts dans la mise en œuvre de l’Australie.

M. Morrison s’est rendu en France en juin pour rencontrer McGrath (photo), mais les relations diplomatiques se sont effondrées après que l’Australie a annulé un accord de 90 milliards de dollars pour acheter des sous-marins français.

Le président Emmanuel Macron a vivement réagi à l’annonce par l’Australie d’annuler son accord sur les sous-marins avec la France en soutien à un nouvel accord qui a été secrètement négocié avec les États-Unis et la Grande-Bretagne.

READ  Le Mexique ouvre les JO avec une victoire 4-1 sur la France en football

Le ministre français des Affaires étrangères a accusé l’Australie de l’avoir poignardé dans le dos et d’avoir trahi les États-Unis, une décision qui rappelle l’approche unilatérale du prédécesseur de Biden, Donald Trump.

Paris a rappelé avec colère ses ambassadeurs en Australie et aux États-Unis.

Mais Macron a ordonné son retour au pouvoir après avoir convoqué l’ambassadeur de France à Washington avec le président américain Joe Biden, ce qui a contribué à apaiser les tensions.

La France a précisé qu’elle n’était pas si pressée de réparer les barrières avec l’Australie et a fait venir son ambassadeur à Canberra à Paris.

La colère de la France n’a pas seulement vu la perte de l’accord sous-marin, mais aussi la rupture de son alliance avec l’Australie, qu’elle considérait comme la pierre angulaire de la stratégie de défense indo-pacifique.

La France a retiré son ambassadeur en Australie, Jean-Pierre DePault (photo), à la suite de l'annonce par l'Australie de l'annulation d'un contrat de sous-marins de plusieurs milliards de dollars avec la France.

La France a retiré son ambassadeur en Australie, Jean-Pierre DePault (photo), à la suite de l’annonce par l’Australie de l’annulation d’un contrat de sous-marins de plusieurs milliards de dollars avec la France.

Publicité