corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

La France est prête à mettre en œuvre des projets communs avec le Turkménistan dans le secteur agricole

Bakou, Azerbaïdjan, 22 avril

Écrit par Gila Aliyeva – réalisation:

La France est prête à mettre en œuvre des projets communs avec le Turkménistan dans le secteur agricole, direction Les rapports font référence au ministère des Affaires étrangères du Turkménistan.

Les enjeux de la coopération Turkménistan-France dans le secteur agricole et économique ont été abordés lors d’un webinaire organisé par la Fondation internationale française MEDEF et les missions diplomatiques des deux pays.

Parmi les sujets de discussion figurait la coopération dans le développement de serres, les entrepreneurs français ayant exprimé leur volonté de mettre en œuvre des projets communs.

Les deux parties ont convenu d’organiser un webinaire spécial sur les aspects du développement des serres. Ils ont également exprimé leur intérêt pour la participation d’entreprises françaises à des événements et forums spécialisés organisés au Turkménistan.

Des représentants des Ministères de l’agriculture, de la protection de l’environnement, des finances et de l’économie, ainsi que de la Banque centrale, de la Banque d’État pour les affaires économiques étrangères et de l’Union des industriels et hommes d’affaires ont participé à une réunion vidéo du côté turkmène.

Parallèlement, la partie française était représentée par le MEDEF International et les cadres dirigeants d’environ 35 grandes entreprises françaises spécialisées dans les activités du secteur agricole.

Comme l’a indiqué le ministère français des Affaires étrangères à Trend plus tôt, la France souhaite développer des relations avec le Turkménistan dans tous les domaines.

“La coopération économique est une priorité”, a déclaré le ministère français.

Les deux pays ont signé un plan de coopération de deux ans en avril 2019.

READ  Le déconfinement se poursuit au Québec alors que trois régions entrent en zones vertes


Suivez l’écrivain sur Twitter: Intégrer un Tweet