corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

L’ancien Premier ministre français François Fillon démissionne des conseils d’administration de deux sociétés russes suite à l’invasion de l’Ukraine

SEP. Le 30, 2019, l’ancien Premier ministre français François Fillon arrive pour assister à un service religieux à Paris.Eric Fefferberg/AFP/Getty Images

L’ancien Premier ministre français François Fillon a démissionné vendredi des conseils d’administration de deux sociétés russes pour protester contre l’occupation russe de l’Ukraine.

« C’est un échec collectif, mais dans la hiérarchie des responsabilités, seul Vladimir Poutine est coupable d’avoir déclenché un conflit évitable », a écrit Flynn dans un commentaire à l’hebdomadaire français Le Journal du Dimanche.

Dans de telles circonstances, a-t-il dit, il ne pouvait pas continuer à être membre des conseils d’administration des sociétés russes Zarubezhneft et Sibur.

Fillon, qui a été Premier ministre sous le président Nicolas Sarkozy de 2007 à 2012, rejoindra Sipore, le plus grand fabricant pétrochimique de Russie, d’ici la fin de 2021.

Les grandes entreprises russes embauchent souvent d’anciens politiciens européens de haut rang pour leurs relations et leur influence.

Cette pratique a suscité de vives critiques depuis l’invasion ukrainienne et les politiciens français de l’opposition ont appelé Philo à démissionner de son poste en Russie.

L’ancien chancelier allemand Gerhard Schrder, membre du conseil d’administration de la compagnie pétrolière russe Rosneft et président du groupe d’actionnaires responsable de la construction de l’oléoduc North Stream 2, a déclaré jeudi que des erreurs avaient été commises des deux côtés du conflit. Il a appelé l’Europe à ne pas rompre ses liens restants avec la Russie. Après la défaite à l’élection présidentielle de 2017, Fillon a démissionné de la politique française et a continué à détourner des fonds publics.

En 2020, le tribunal a reconnu Fillon coupable d’une fraude qui aurait versé à sa femme environ 1 million d’euros (1,1 million de dollars) pour un travail peu rémunéré en tant qu’assistant parlementaire.

READ  Joël Empide a obtenu la nationalité française

Il a fait appel de la peine de cinq ans de prison dans cette affaire, et un deuxième procès est en cours contre lui pour faute financière.

Soyez intelligent avec votre argent. Recevez les dernières informations sur les investissements directement dans votre boîte de réception trois fois par semaine avec la newsletter Globe Investor. Inscrivez-vous aujourd’hui.