corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Le Canada et la Jamaïque à égalité dans les éliminatoires de la CONCACAF

Le Canadien Alphonso Davies, au centre, se bat pour le ballon contre le Jamaïcain Albus Powell, à gauche, et JVon Watson à Independence Park à Kingston, en Jamaïque, le 10 octobre 2021.

Colin Reed/The Associated Press

Le Canada a récolté un autre point précieux à l’extérieur dimanche lors d’un match nul et vierge contre la Jamaïque lors du dernier tour des éliminatoires de la Coupe du monde de la CONCACAF.

Les Canadiens (1-0-4) sont demeurés invaincus lors de la dernière ronde de qualification pour la région. Mais ils peuvent regretter de ne pas avoir marqué trois points, gâchant ainsi une occasion en or perdue face à Liam Millar en seconde période de match où les occasions de marquer étaient rares.

La compétition, qui s’est déroulée sur le terrain accidenté d’un stade national de Kingston vide, n’était pas une œuvre d’art. Les Canadiens ont eu plus de possession en première demie, mais aucune des deux équipes n’a réussi un tir cadré au cours des 45 premières minutes.

L’histoire continue sous l’annonce

La Jamaïque (0-3-2), frappant le poteau au début de la seconde mi-temps, semblait la plus dangereuse dans les coups de pied arrêtés et les centres. Pendant ce temps, le Canada n’a pas réussi à capitaliser sur de nombreux angles.

Le gardien jamaïcain Andre Blake a réalisé un superbe arrêt à la 60e minute pour repousser Millar, qui semblait avoir un filet ouvert après un brillant centre bas d’Alphonso Davies. L’entraîneur du Canada, John Herdman, s’est retrouvé les mains sur la tête, incrédule, après que l’Athletic Blake, gardien de but de l’année en MLS avec l’Union de Philadelphie, ait réussi à combler l’écart pour mettre la main sur le ballon.

La Jamaïque n’a fait aucun prisonnier et Andre Gray a eu la chance de s’échapper avec un carton jaune à la huitième minute pour avoir laissé tomber un défenseur canadien avec son coude au sol.

Dimanche, les Reggae Boys en difficulté sont entrés dans le bas de la ligue octogonale avec seulement un point, cinq points derrière les hommes canadiens après quatre matchs. Herdman a appelé la Jamaïque “l’animal blessé du moment”. Le journal jamaïcain Gleaner l’a décrit comme le “jour des comptes” pour l’équipe à domicile.

READ  Rugby à 7 Jeux Olympiques de Tokyo 2020 : Résultats du premier jour du championnat féminin | Dernières nouvelles du rugby

Le numéro 59 des États-Unis a battu la Jamaïque 2-0 à Austin jeudi. Avant cela, les Jamaïcains ont perdu 2-1 au Mexique, 3-0 contre Panama et ont fait match nul 1-1 au Costa Rica.

Le Canada, classé 51e au monde, a fait une belle prestation jeudi avec un match nul 1-1 contre le puissant Mexique à la frontière hostile du stade Azteca de Mexico.

Le but d’Osorio a porté le Canada à un match nul 1-1 contre le Mexique en qualification pour la Coupe du monde

Le Canada a de l’histoire au stade Azteca, mais une petite partie a été bonne

Le Canada a ouvert le match lors de la ronde finale des qualifications avec un match nul 1-1 contre le Honduras en visite avant un nul 1-1 avec les États-Unis à Nashville et une victoire 3-0 contre El Salvador à Toronto. Les Canadiens sont maintenant de retour à Toronto pour accueillir le Panama, 68e, mercredi au BMO Field.

L’histoire continue sous l’annonce

Les Canadiens étaient absents des blessés Atiba Hutchinson, Kyle Larren et Lucas Cavallini, ainsi que du vétéran gardien Milan Burgan, qui se remet du Covid-19. Ritchie Laria, Tajon Buchanan et Stephen Vitoria ont été suspendus après avoir reçu des cartons jaunes, le deuxième du tour, en seconde période contre le Mexique.

Le défenseur Donnell Henry, à sa 49e participation, a été capitaine du Canada pour la première fois.

Herdman a apporté cinq changements à sa formation de départ, avec Henry, Sam Adekogbe, Derek Cornelius, Samuel Peet et Millar pour les trois joueurs suspendus avec le milieu de terrain Stephen Ostakiew, qui a reçu un carton jaune, et le défenseur Kemal Miller relégué sur le banc.

READ  Emmanuel Macron accueille un autre type de sommet africain

Le Canadien, qui a joué 11e, a inscrit 281 sélections avec Peet, Osorio et Henry, disputant 142 matchs.

Junior Howlett et David Waterspoon ont commencé à s’asseoir sur le banc, ayant rejoint l’équipe en Jamaïque après avoir sauté la partie mexicaine du voyage en raison de la quarantaine britannique rendue nécessaire par la visite au Mexique.

La Jamaïque comprenait initialement Blake et Alvas Powell (Philadelphia Union), Kemar Lawrence (Toronto FC), Kemar Rove (Rangers, Écosse), O’Neil Fisher (LA Galaxy), Bobby Reid (Fulham, Angleterre) et Shamar Nicholson (Charleroi, Belgique ) . ).

L’histoire continue sous l’annonce

Et l’attaquant vedette Michael Antonio (West Ham, Angleterre), William Bailey (Aston Villa, Angleterre), William Moore (Reading, Angleterre), Ethan Pinnock (Brentford, Angleterre), et le suspendu Damon Lowe (Al-Ittihad d’Egypte) ont été absent.

La première mi-temps a été agitée, les deux équipes cherchant à étouffer l’autre.

Les Jamaïcains ont gardé un œil attentif sur Davies avec le carton jaune de Fischer à la septième minute pour la défaite rapide de la star du Bayern Munich. Le tir du pied gauche de Davies est passé à côté à la 15e minute.

Henry a eu une chance le 19 après l’interaction entre Davies et Millar, mais sa tentative de tir n’était pas cadrée.

Davis est tombé à la 20e minute, tombant au visage avec un bras oscillant de J-Von Watson, qui avait été réservé quelques minutes plus tôt.

La Jamaïque a menacé à la 23e minute de la livraison d’un coup franc par Lawrence, mais la tête de Rove est passée à côté.

L’histoire continue sous l’annonce

Plus de jeu physique jamaïcain a laissé Davis se tordre à nouveau au sol à la 26e minute après que Fisher soit tombé sur sa jambe. Mais le Canadien de 20 ans a persisté. La Jamaïque a perdu Powell avec une blessure à la jambe à la 37e minute.

La Jamaïque a eu une autre bonne chance à la 38e minute lorsqu’un centre a trouvé Junior Flemings dans les espaces au deuxième poteau, mais une tête a été bloquée par le Canadien Alistair Johnston.

READ  Un long chemin vers le sommet: l'entraîneur du maire Fernidiop

Jonathan David a réussi à faire le premier tir canadien au but à la 46e minute, avec Blake sauvant le ballon, après qu’un puissant tir de Davis a ouvert la défense. Puis Davies a frappé un long ballon sur un coup franc à l’extérieur de la surface de réparation à la 48e minute.

Deux minutes plus tard à l’autre bout, la tête de Flemmngs a heurté le poteau après avoir remis la belle pièce de groupe de Lawrence.

Ostaccio a failli prendre l’avantage en deuxième mi-temps en s’éloignant à la 73e minute. Maxime Crepeau a bloqué le tir lointain de Lawrence dans les arrêts de jeu.

Chacune des huit équipes de l’octogone joue 14 matchs. En mars, les trois meilleures équipes réserveront leurs billets pour Qatar 2022, l’équipe classée quatrième prenant part à une éliminatoire intercontinentale pour voir qui les rejoindra.

L’histoire continue sous l’annonce

Il s’agit du premier voyage du Canada à la ronde finale des qualifications dans la région depuis la préparation de France 98. Les hommes canadiens n’ont participé qu’une seule fois aux finales de la Coupe du monde, en 1986 au Mexique.

Le Canada est entré dans le match avec un pointage de 9-6-6 contre la Jamaïque en 21 matchs internationaux « A » depuis 1985. Les Canadiens avaient un dossier de 1-2-3 contre les Reggae Boys lors des éliminatoires de la Coupe du monde (1992, 1997 et 2008).

Le Canada a gagné 2-0 la dernière fois que les deux se sont rencontrés, en septembre 2017, au BMO Field. Ce match a vu Davis, 16 ans, expulsé à la 75e minute pour son coup de pied au Jamaïcain Lowe après que les deux soient tombés dans un enchevêtrement de coin.

Les Canadiens ont une fiche de 1-4-4 en Jamaïque et y ont perdu leurs quatre derniers matchs. La dernière rencontre entre les deux équipes au stade national de Kingston était une victoire 1-0 pour la Jamaïque en janvier 2010.