corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Le président Biden a abrogé les décrets de Trump visant TikTok et WeChat

L’ordonnance de jeudi vise à protéger les données personnelles des Américains, selon un communiqué de presse de la Maison Blanche, et ordonne au département du Commerce d’établir des critères d’évaluation des risques potentiels pour la sécurité nationale associés aux applications « détenues, contrôlées ou exploitées par des personnes soutenant des militaires ou des services de renseignement étrangers hostiles. activités, ou se livrer à des activités électroniques malveillantes, ou inclure des applications qui collectent des données personnelles sensibles.

L’annonce souligne comment l’administration Biden partage bon nombre des mêmes préoccupations de sécurité nationale que l’administration Trump concernant les applications mobiles fabriquées en Chine, même si Biden retire des demandes spécifiques ciblant des entreprises individuelles.

L’année dernière, les décideurs politiques de Washington ont fait part de leurs inquiétudes quant au fait que Pékin obligerait les fabricants d’applications ayant des liens avec la Chine à transmettre des informations personnelles à leurs clients. Certains législateurs américains ont suggéré que la Chine pourrait chercher à exercer une influence sur des applications populaires telles que TikTok pour diffuser de la désinformation ou s’engager dans la censure. TikTok a refusé de commenter.

La société mère de TikTok, ByteDance, a son siège en Chine. L’année dernière, l’administration Trump a cherché à forcer ByteDance à transformer TikTok en une nouvelle société détenue principalement par des investisseurs américains. Il a également signé un décret exécutif qui a conduit le département du Commerce à chercher à interdire TikTok des magasins d’applications aux États-Unis. Mais ces efforts sont au point mort au milieu d’un litige sur la légalité des actions de l’exécutif de Trump.

READ  Certains Québécois peinent à relever les dates de deuxième vaccination

Depuis des mois, TikTok négocie avec le Comité des investissements étrangers aux États-Unis, un panel de sécurité nationale multi-agences, sur les moyens de sécuriser les données des utilisateurs américains.

Le nouveau décret de l’administration Biden n’affecte pas ces négociations, et il s’agit d’un processus distinct, selon une personne proche du dossier.

L’ordre de mercredi ordonne également au département du Commerce de rédiger un rapport contenant des recommandations sur la façon de protéger les données personnelles des Américains, y compris leurs données génétiques, ainsi qu’un deuxième rapport contenant des propositions politiques supplémentaires.

Une note décrivant une commande distribuée par le département du Commerce et obtenue par CNN indique spécifiquement que les applications créées par les personnes soumises à la loi chinoise sont couvertes par la commande.

“L’administration Biden s’engage à promouvoir un Internet ouvert, interopérable, fiable et sécurisé, à protéger les droits de l’homme en ligne et hors ligne et à soutenir une économie numérique mondiale dynamique”, indique la note. “Certains pays, dont la République populaire de Chine, qui ne partagent pas ces valeurs démocratiques, cherchent à tirer parti des technologies numériques et des données des Américains d’une manière qui pose des risques inacceptables pour la sécurité nationale tout en promouvant des contrôles et des intérêts autoritaires. Les États prennent des mesures énergiques afin de protéger les données sensibles des Américains contre la collecte et l’utilisation par des adversaires étrangers via des applications logicielles connectées.”

Cette histoire a été mise à jour avec des informations supplémentaires.