corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Le rappeur de l’hymne du football français provoque une colère d’extrême droite





© PIERRE ANDRIEU
Sous le feu des politiciens de droite

Un rappeur français qui a été sélectionné pour produire l’hymne de l’équipe nationale de football pour les Euros de cet été a été critiqué par des politiciens d’extrême droite à cause de ses paroles.

Youssef, l’un des plus grands noms du hip hop français, est sorti mercredi par la National Football Association comme la voix du titre « Write My Name in Blue ».

Le chanteur d’origine congolaise, qui évoque souvent ses racines africaines et le problème du racisme dans sa musique, a qualifié la dirigeante d’extrême droite Marine Le Pen de «chien» dans la chanson de 2006.

Le commentateur d’extrême droite Eric Gemmore l’a qualifié de « fou » et a intenté une action en diffamation contre lui après l’avoir accusé de donner de l’argent à quiconque aurait fait taire le chroniqueur et la personnalité de la télévision.

Jordan Bardella, vice-président du parti de Le Pen, a condamné jeudi ses chansons « très dures », en disant « c’est choquant que nous ayons choisi quelqu’un comme ça pour représenter la France ».

S’adressant à French Inter Radio, Bartella a qualifié le rappeur de « Race » – un terme à caractère raciste utilisé pour décrire les jeunes des banlieues, principalement issus de l’immigration.

Robert Maynard, le maire d’extrême droite de la ville méridionale de Pékin, a également condamné ce choix, tout en se demandant si les lecteurs de droite du journal Le Picaro l’approuveraient.

La ministre française des Sports, Roxana Maracinanu, a défendu le rappeur arrivé en France à l’âge de 12 ans et fils du célèbre musicien congolais Tabu Le Rochero, décédé en 2013.

READ  Leon Mercant a battu deux records de France à Budapest à 16h avec une pause de 43 minutes

« Youssef est un chanteur de propagande, il appelle le racisme, qui est la diversité », a-t-il déclaré à PFM TV. « C’est une bonne chose car le sport soutient ces valeurs, et notamment la Fédération française de football. »

L’attaquant du Real Madrid Karim Benzema est revenu d’une absence de cinq ans et demi après avoir été lié à un transfert dans l’équipe de l’Euro 2020, qui a été annoncé mardi.

Bardella a critiqué les deux benzemas nationaux pour leur « attitude malhonnête » pour ne pas avoir chanté l’hymne national tout en représentant la France et pour avoir fait référence à l’Algérie comme leur patrie.

adp / jh / bp