corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Le Royaume-Uni et la France signent un accord clé pour « renforcer » la sécurité de l’eau des canaux et de la police | Politique | Nouvelles

Le ministre des Affaires étrangères Dominic Robb a signé un nouvel accord avec son représentant à Paris pour renforcer la coopération. Le nouvel accord sur la sécurité maritime semble renforcer la sécurité des navires traversant la Manche dans des cas tels que le terrorisme.

À l’avenir, la France et le Royaume-Uni réagiront aux événements clés pour assurer « une action commune et concertée sans entrave ».

M. Robb a déclaré: “En tant qu’alliés proches, il est important que le Royaume-Uni et la France travaillent ensemble pour protéger nos citoyens et nos valeurs.

“La signature de l’accord de sécurité maritime Royaume-Uni-France aujourd’hui renforcera la capacité de la chaîne à répondre rapidement et efficacement aux menaces terroristes.”

Les termes du nouvel accord incluent la capacité de partager des informations de sécurité liées aux menaces de sécurité et d’intégrer des réponses conjointes efficaces.

Lire la suite : Priti Patel dit que les traversées de la Manche devraient « descendre »

“Dans un monde d’incertitude, nous devons continuer à travailler avec des partenaires internationaux pour prévenir et atténuer les menaces graves pour la sécurité.”

Cet accord ne traite pas de l’immigration illégale, et il existe déjà des accords entre le Royaume-Uni et la France pour traiter de tels cas.

La semaine dernière, Mme Patel et le ministre français de l’Intérieur Gerald Durman ont signé un accord visant à réduire le nombre de personnes effectuant des trajets dangereux à travers la Manche.

Dans le cadre de l’accord, la France a accepté de plus que doubler le nombre de plages de patrouille de police.

READ  «Rébellion»: la France menace de fournir de l'électricité de Jersey aux poissonniers | Actualités Brexit

En retour, le Royaume-Uni a accepté de fournir 54 millions de dollars pour financer l’opération.

D’ici 2021, 22 000 immigrés devraient traverser la Manche, soit trois fois plus que l’an dernier.

Le nombre total de sections transversales pour 2020 a dépassé la semaine dernière, avec plus de cinq mois restants dans l’année.

Plus de 500 immigrants ont fait le voyage perfide hier.