corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Le Soudan fait un pas vers l’allègement de sa dette avec un examen du FMI

Le logo du Fonds monétaire international (FMI) à l’extérieur du bâtiment du siège à Washington, États-Unis – Reuters / Yuri Gribas

LE CAIRE (Reuters) – Le Fonds monétaire international a déclaré vendredi qu’il était parvenu à un accord au niveau des employés avec le Soudan pour achever le deuxième et dernier examen dans le cadre de son programme que les services du FMI surveillent en vue d’un allégement de la dette.

Une solide performance dans le cadre du programme de réforme économique d’un an du FMI est une condition pour que le Soudan atteigne un «point de décision» pour l’allégement de la dette dans le cadre du processus des pays pauvres très endettés (PPTE). Le Soudan devrait atteindre ce point en juin.

«Malgré les conditions extrêmement difficiles exacerbées par la pandémie du COVID-19, les autorités soudanaises continuent de progresser régulièrement sur leur ambitieux programme de réformes», a déclaré Carol Baker, chef de mission du Fonds monétaire international.

L’accord au niveau du personnel est toujours soumis à l’approbation de la direction du FMI.

Le ministre soudanais des Finances, Gabriel Ibrahim, a déclaré que la liquidation de la deuxième revue avait permis au Soudan d’accepter de réduire le fardeau de la dette dans le cadre de l’Initiative HEPIC, « qui, nous l’espérons, conduira à un allégement significatif de la dette … en plus de nouvelles lignes de crédit. « 

Le Soudan cherche à payer au moins 50 milliards de dollars de dette, la plupart avec des créanciers bilatéraux. Plus tard ce mois-ci, la France accueillera une conférence pour stimuler les investissements et réduire le fardeau de la dette du Soudan.

READ  Il est possible que Lotus construise une tour électrique

Le pays a récemment obtenu des prêts relais de donateurs pour régler ses arriérés de dette auprès de la Banque mondiale et de la Banque africaine de développement. Un diplomate français a indiqué le mois dernier que la France pourrait fournir des fonds au Soudan pour rembourser les arriérés avec le Fonds monétaire international et aller de l’avant avec l’initiative PPTE.

Le Soudan sort de décennies d’isolement économique et de sanctions à l’époque de l’ancien président Omar el-Béchir, qui a été évincé en 2019 après des manifestations de masse qui ont éclaté en raison d’une crise économique.

(Couvrant Nafisa Al-Taher). Écrit par Aidan Lewis. Édité par Hugh Lawson, Gareth Jones et Alex Richardson