corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Le XV de France brille, le roi du monde Ogier, le naufrage OL-OM… Les hauts et les bas du week-end sportif


22 novembre 2021

déviation – Retrouvez les hauts et bas du week-end sportif récompensés par la rédaction sportive sur figaro.

pics

Le quinzième de France bat des records
21 ans que les Bleus n’ont pas battu les All Blacks sur le sol français. Douze ans et 14 défaites depuis la dernière victoire française en 2009 à Dunedin. Toute cette séquence noire s’est terminée samedi soir (40-25) dans le fondu Stade de France. Au passage, un nouveau record : le plus gros écart en faveur des Bleus dans l’histoire des confrontations entre ces deux équipes (+15).

Le 15e de France est devenu la première équipe à battre les All Blacks à trois reprises en marquant 40 points ou plus (43-31 en 1999, 42-33 en 2000). Mieux que les concurrents ancestraux de la Nouvelle-Zélande, de l’Afrique du Sud et de l’Australie. Chapeau aux bleus !

Alpes, Big Bang
25 points par sac. Difficile de faire mieux pour la marque française. La troisième place à l’issue du Grand Prix du Qatar, remportée par Lewis Hamilton ce dimanche, a offert à Fernando Alonso le deuxième podium de la saison pour Albin, après la victoire d’Esteban Ocon en Hongrie, et il est revenu dans la surface de réparation pour la première fois depuis. .. 2014 Une vraie performance. Cinquièmement, Ocon a validé le week-end stellaire des voitures bleues qui ont fait le trou cinquième au classement des constructeurs sur l’Alpha Tauri.

Le duo Mahut-Herbert présente une deuxième maîtrise en double
Pierre Hugues Herbert et Nicholas Mahut ont terminé 2021 de la plus belle des manières. Face au duo Rajiv Ram Jo Salisbury, tête de série n°2, contre qui ils ont perdu dans les étangs, les Français ont riposté au mieux pour remporter le Masters pour la deuxième fois après 2019. Et c’est ainsi que les deux amis ont conclu. brillamment de la saison puisqu’ils ont également remporté ensemble le championnat de Roland-Garros. Voici la déception générée par leur élimination au premier tour des JO.

READ  Juventus 1 - Hellas Vérone 2 : Réaction initiale et observations aléatoires

8 Big de Sébastien Ogier
Sébastien Ogier est bien arrivé à Monza, théâtre de la dernière manche du Championnat du monde des rallyes, et a ainsi décroché son huitième titre de champion du monde. En remportant le 54e Rallye (168 départs), Gapençais a signé un final grandiose avec son fidèle pilote Julien Ingrassia, qui prendra sa retraite l’an prochain. C’est aussi lui qui a ému l’octuple champion du monde, et a souhaité le braquer les projecteurs. Car s’il n’atteint pas les neuf couronnes de Sébastien Loeb, Ogier participera tout de même à quelques rallyes l’année prochaine, avec un nouvel assistant.

Zverev termine l’année avec une énorme participation
Alexander Zverev a signé. L’Allemand Daniel Medvedev a remporté la finale du Masters dimanche (6-4, 6-4) à Turin, et l’Allemand a remporté son deuxième titre de Masters après 2018. Un épilogue en forme d’apothéose après une année prolifique pour le champion olympique de Tokyo, Zverev , qui a remporté six titres en 2021.C’est vraiment spécial pour moi, je suis vraiment heureux. Il n’y a pas de meilleure façon de terminer la saison. J’ai hâte de commencer la prochaine étape« Immédiatement après sa victoire, il a annoncé qu’il est désormais à la tête d’un groupe de 19 titres. »J’ai montré que je peux gagner à différents niveaux (de tournois). il m’en manque juste unZverev a ajouté, faisant référence à un Grand Chelem.

flops

OL-OM, atterrissage
Le football français a touché le fond dimanche soir. Comme cela a si souvent été le cas depuis le début de la saison, la Ligue 1 a connu une soirée sombre, avec de nouvelles inondations et en l’occurrence une bouteille qui a touché la tête du capitaine marseillais Dimitri Payet lors du choc final de la 14e journée entre l’OM et Lyon, au Groupama Stadium. Un verbe solitaire dirait M. Aulas. Oui, sauf que Payet aurait déjà été touché par une grenade propulsée un peu plus tôt… deux clubs, et même de l’arbitre Rudy Bouquet., la rencontre, que l’on pensait reprendre, s’est finalement arrêtée.

READ  Kylian Mbappe rêve de jouer pour la France aux JO de Tokyo 2020

La seule bonne nouvelle est que Payette n’a pas été grièvement blessé. Championnat de France Est. fortement. fortement. Tout le monde devrait se regarder dans le miroir. Supporters, Clubs, LFP. la situation est dangereuse. Il faut agir, vite, avec force, si possible, avant qu’un drame ne soit dénoncé sur ou autour de la terre.

Beaucoup ont vaincu Ole Gunnar Solskjaer
La nouvelle défaite de Manchester United à Watford samedi (4-1) a battu Ole Gunnar Solskjaer. Intenable depuis plusieurs semaines, la position du manager norvégien est devenue inextricable au lendemain de cette catastrophe contre le rookie. Incapable d’imposer une vraie patte aux Diables rouges depuis sa nomination en mars 2019, l’ancien « supersub » de Sir Alex Ferguson a été limogé par la direction de Mancon. Il a quitté son poste sans pouvoir remettre de prix à MU. Qui lui succédera ? Ce ne sera pas Zinedine Zidane qui aura freiné l’avancée anglaise.

Pour le sud, l’hiver arrive
Le dernier week-end de la tournée de l’hémisphère sud en Europe s’est détérioré. Pour venger le dernier match de finale de Coupe du monde, l’équipe sud-africaine a été battue 26-27 à Twickenham par l’Angleterre. Le Pays de Galles, jusqu’ici Fanny, s’est également imposé de justesse, 29 à 28, face aux Wallabies qui reviendront en Australie avec trois défaites en autant d’Essais (13-15 en Ecosse ; 15-32 en Angleterre). Et samedi, c’était au tour de la Nouvelle-Zélande de plier encore plus fort au Stade de France 40-25. Si l’on regarde le bilan final des trois leaders sudistes, il est négatif avec quatre victoires et six défaites en dix matches d’automne face aux équipes du Championnat des Six Nations. Une petite statistique confirme la tendance. Les Néo-Zélandais n’ont pas concédé un double échec sur le sol européen (défaites à Dublin et à St Denis) depuis la saison… 1934-1935. Record de 86 ans.

READ  Les Panthers ont battu Lightning pour prendre la deuxième place au milieu de terrain

Lentille sombre à Brest
Un retour violent sur Terre pour le RC Lens. Finaliste enthousiaste pour le Paris Saint-Germain A l’aube de la 14e journée de Ligue 1 française, le Racing a reçu une claque sur la pelouse du stade Prestois (4-0). Distraits par l’envie et le réalisme des locaux en première période (3-0 mt), les nordistes n’étaient pas là le dimanche. La première pour la bande à Frank Hayes, très séduisante depuis le début de la saison. Surtout à la maison, moins en déplacement. L’accueil d’Angers vendredi prochain déterminera si cet itinéraire en Bretagne laissera des traces.

En attendant, c’est Nice, vainqueur en évinçant Clermont dimanche (1-2), qui profite de cette manœuvre erronée de Linçon pour se positionner comme le Dauphin du PSG qui s’impose à nouveau… sans s’éclairer, samedi, sur Nantes (2) 1). Il y a 11 points d’écart au classement de Ligue 1 entre le leader parisien et Aiglon, avant un affrontement entre les deux équipes au Parc des Princes, le 1er décembre.