corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Les autorités françaises s’inquiètent des effets du Covid sur les maladies hivernales

Les experts de la santé craignent que les virus hivernaux qui recommencent à circuler n’infectent davantage la population à la suite de la pandémie.

En raison des mesures barrières Covid de l’hiver dernier, notamment le port du masque et la désinfection des mains, il y a eu moins de cas de rhume et de grippe l’année dernière.

L’épidémiologiste Sibylle Bernard-Stoecklin dit dans Vidéo mise en ligne sur Internet par Santé Publique France.

Pour éviter cela, les professionnels de santé incitent à ne pas oublier les mesures barrières, malgré le recul de l’épidémie de Covid.

“Les gestes du quotidien, comme se laver régulièrement les mains, porter un masque – surtout à l’intérieur – aérer régulièrement son logement ou rester à la maison lorsqu’on est malade, sont très efficaces pour lutter contre la propagation de ces virus”, a ajouté Mme Bernard Stocklin.

Bronchiolite chez les enfants de moins de deux ans

La semaine dernière, le conseil scientifique du Conseil scientifique sur le Covid-19 avait mis en garde contre une résurgence de virus responsables d’épidémies saisonnières, dont le virus respiratoire syncytial (VRS) responsable de bronchiolite.

L’infection des voies respiratoires inférieures affecte les nourrissons et les jeunes enfants de moins de deux ans, mais les jeunes enfants qui ont généralement été exposés aux virus de l’hiver au cours de la dernière année ne le seront pas.

Le Conseil scientifique a déclaré: “Par conséquent, il faut s’attendre à ce que l’ampleur de l’épidémie de virus respiratoire syncytial soit plus importante cet hiver qu’elle ne l’était les hivers précédents.”

READ  Une soufflerie à plasma détruit un modèle satellite lors d'un test de retour atmosphérique

Le système de surveillance des Urgences (Réseau Oscour) confirmé dans son dispositif Bulletin national Les cas de bronchiolite ont représenté 249 visites supplémentaires aux urgences et aux accidents – une augmentation de 23 % – chez les enfants de moins de deux ans, au cours de la semaine du 27 septembre au 3 octobre.

Il a également signalé que le nombre de visites A&E pour bronchiolite était plus élevé qu’au cours des trois années précédentes.

Programme de vaccination contre la grippe

Les autorités sanitaires soulignent désormais l’importance de la vaccination pour les personnes, comme les personnes âgées, qui sont plus sensibles aux virus hivernaux comme la grippe.

La campagne nationale française contre la grippe commence le 26 octobre, avant la saison de la grippe, qui commence généralement en novembre et décembre.

Articles Liés

L’autorité sanitaire française déclare qu’il est sûr de se faire vacciner contre le COVID et la grippe

Pics de rhume et de grippe en France : quelles sont les marques de médicaments populaires ?