corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Les règles d’isolement françaises pourraient perturber les matchs des Champions et de la Challenge Cup | Trophée des champions

De nouveaux doutes sont apparus sur les matches européens joués par les clubs anglais La France Au milieu des craintes que des règles de voyage strictes cette semaine ne fassent plus de ravages sur le trophée des champions et du défi.

Newcastle devrait jouer en France vendredi, comme l’ont annoncé la semaine dernière Bath and Sale, les organisateurs de l’European Professional Club Rugby. Tous les appareils fonctionneront comme prévuLe principal obstacle est que, selon les règles de voyage actuelles, les clubs doivent être isolés pendant 48 heures avant d’arriver pour leurs matchs. Lundi soir, les autorités ont persuadé les autorités françaises par l’intermédiaire de la Ligu National de Rugby d’assouplir cette règle. Mais si la décision d’isolement de 48 heures se poursuit, ces appareils feront l’objet de soupçons considérables, car les clubs anglais s’inquiètent des voyages.

Le problème est très stressant pour Dean Richards, qui a rencontré les Pirates à Newcastle lors de la Challenge Cup vendredi et a exprimé son inquiétude après la défaite de samedi contre Northampton. Les soldes, quant à eux, ont déjà évoqué la possibilité de ne pas se rendre à Clermont dimanche Trophée des champions En concurrence avec leur directeur de rugby, Alex Sanderson, il a exprimé ses craintes que les visas nécessaires à ses joueurs sud-africains ne soient pas délivrés à temps. Bath, qui affrontera La Rochelle lors du Trophée des champions samedi, était également confus lundi soir.

L’EPCR a souligné que les clubs peuvent s’entraîner dans les 48 heures, mais les clubs anglais craignent la nécessité de créer un test négatif d’isolement, ce qui soulève la possibilité des membres de l’équipe de voyage. Rester en France. La situation de Newcastle est très compliquée car ils doivent jouer à Doolon le samedi 22 janvier.

Répartition : Inscrivez-vous et recevez notre e-mail hebdomadaire Rugby Union.

L’EPCR a déclaré que tous les matches se dérouleraient comme prévu après qu’il a été révélé que le gouvernement français avait autorisé les équipes à voyager « pour poursuivre une activité économique ». Cela semblait éviter un retour aux sept fois annulés en décembre, mais l’espoir d’éviter un autre tour dévastateur indique si le gouvernement français est prêt à abandonner son exigence de 48 heures.

« Nous ne savons pas où nous en sommes, pour être honnête, je ne sais pas si nous pouvons y aller », a déclaré Richards. « Il n’y a eu jusqu’à présent aucun relâchement de la part du gouvernement français sur la nécessité d’un isolement de 48 heures. C’est trop haut dans l’air. Nous ne savons pas où nous en sommes.

READ  "Quelqu'un a menti": le ministre des Affaires étrangères de Brand accuse l'Australie d'avoir trahi un sous-marin dans la récente politique étrangère australienne de Broadbites