corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Les restrictions ont été étendues à la frontière entre le Canada et les États-Unis alors qu’un membre du Congrès américain pousse à rouvrir le plan

La frontière canado-américaine restera fermée aux voyages non essentiels jusqu’au 21 mai au moins.

Le secrétaire à la Sécurité publique, Bill Blair, a tweeté l’extension ce matin.

«Nous continuerons de fonder nos décisions sur les meilleurs conseils de santé publique disponibles pour protéger les Canadiens contre le COVID-19», a-t-il déclaré.

L’accord frontalier entre le Canada et les États-Unis, en vigueur depuis mars de l’année dernière, interdit l’entrée à la plupart des voyageurs qui ne sont pas citoyens canadiens, résidents permanents ou personnes qui entrent des États-Unis pour des raisons «essentielles». La plupart des personnes qui entrent dans le pays doivent s’auto-isoler pendant 14 jours après leur arrivée.

Pour marquer l’extension, le membre du Congrès américain Brian Higgins, coprésident du Northern Border Caucus, a exhorté les deux gouvernements à élaborer un plan de réouverture de la frontière commune.

«395 jours se sont écoulés depuis la fermeture de la frontière canado-américaine et la fermeture a été prolongée de 30 jours supplémentaires. Les familles sont déchirées, les gens qui s’aiment, les parents et les petits-enfants, incapables de se voir, ne peuvent pas voir. », a déclaré aujourd’hui le démocrate de Buffalo, New York, à la Chambre des représentants.

“Nous avons besoin d’un plan pour ouvrir la frontière canado-américaine. Avec des vaccins, des masques faciaux et un bon espacement physique, nous pouvons le faire en toute sécurité et avec succès.”

READ  Identification de la troisième victime au Canada dans l'effondrement d'un appartement en Floride