corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

L’Inde se prépare pour le deuxième cyclone violent en 10 jours

La côte est de l’Inde est en état d’alerte avant un violent cyclone qui se prépare dans le golfe du Bengale, quelques jours après qu’une puissante tempête a frappé la côte ouest du pays et tué au moins 140 personnes.

Le département météorologique indien a déclaré que l’ouragan Yas devrait toucher terre mercredi et pourrait entraîner des vents pouvant atteindre 165 kilomètres à l’heure. Elle a ajouté que la tempête devrait frapper les États du Bengale occidental et d’Odisha dans l’est du pays.

Des équipes de secours en cas de catastrophe ont déjà été déployées dans les deux États pour d’éventuelles opérations de sauvetage et de récupération et les zones côtières sont en cours d’évacuation. L’armée de l’air et la marine indiennes ont déclaré avoir gardé certains hélicoptères et navires prêts à effectuer des opérations de secours.

Yas sera la deuxième tempête à frapper l’Inde en dix jours après que le cyclone Taktay a tué au moins 140 personnes dans les États de l’ouest la semaine dernière. Près de 70 blessés étaient à bord d’un bateau vide dans la tempête qui a coulé au large de Mumbai.

Les tempêtes massives surviennent alors que l’Inde est aux prises avec une vague dévastatrice de coronavirus, compliquant les efforts pour faire face aux deux.

Au Bangladesh voisin, les autorités ont exigé que tous les bateaux de pêche et navires de pêche au-dessus de la baie du nord du Bengale et de la haute mer s’approchent de la côte avant Yas.

Le cyclone Taukta, qui a frappé la côte ouest de l’Inde au début du mois, a tué au moins 140 personnes. (Rafiq Maqbool / Associated Press)

Le bulletin météorologique publié par le département météorologique de l’État à Dhaka indiquait que les navires devraient quitter les ports de Chattogram, Mangla, Cox’s Bazar et Bayera.

Les scientifiques affirment que les tornades en Inde sont de plus en plus fréquentes et que les changements climatiques les rendent plus intenses.

En mai dernier, près de 100 personnes ont été tuées par le cyclone Amfan, la plus forte tempête à avoir frappé l’est de l’Inde en plus d’une décennie. Les villages ont été rasés, les fermes détruites et des millions de personnes sans électricité dans l’est de l’Inde et au Bangladesh.

READ  La Californie et le Nevada font face à des records de température possibles ce week-end