corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

L’Ontario commencera à vacciner les enfants contre la COVID-19 ce mois-ci : Plus

OTTAWA – Le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario dit qu’il s’attend à ce que les enfants âgés de 5 à 11 ans reçoivent leurs premiers vaccins contre la COVID-19 d’ici la fin novembre.

« D’ici la fin de ce mois, nous immuniserons cinq à 11 secondes », a déclaré mercredi le médecin hygiéniste en chef, le Dr Kieran Moore, au Morning Rush de Newstalk 580 CFRA avec Bill Carroll. « Je pense vraiment que nous serons capables de le faire. »

Moore a déclaré que les responsables régionaux ont examiné le plan de santé publique d’Ottawa pour vacciner les enfants, le qualifiant de « fantastique ».

« J’ai parlé au Dr Vera Echise de l’équipe d’Ottawa; nous avons examiné leur plan hier. C’est génial et ils sont prêts à partir. »

L’estimation du calendrier de Moore est conforme à celle du conseiller médical en chef du Canada, qui a déclaré la semaine dernière que Santé Canada pourrait autoriser l’administration du vaccin aux enfants dans «une à deux semaines».

Cela laissera certains enfants au moins partiellement protégés cette saison des vacances.

C’est un régime à deux doses, probablement à huit semaines d’intervalle. Moore a déclaré que la première dose offrirait un niveau de protection important pendant les vacances. « Nous sommes donc tous impatients de fournir à ces enfants la meilleure protection et des vacances plus sûres. »

Moderna a annoncé lundi avoir déposé une demande auprès de Santé Canada pour l’approbation des vaccins Spikevax COVID-19 pour les enfants âgés de 6 à 11 ans.

Le régulateur examine déjà une demande de Pfizer pour approuver son vaccin pour les enfants âgés de 5 à 11 ans.

READ  Biden dit que les démocrates ont " adopté " un projet de loi de dépenses d'infrastructure de 1 000 milliards de dollars - National

Obtenez votre troisième dose

Moore a également exhorté les personnes qualifiées pour les troisièmes doses du vaccin COVID-19 à se faire vacciner.

« Nous voulons vraiment que les personnes de plus de 70 ans (…) demandent cette protection supplémentaire à l’approche d’une saison qui augmente généralement nos activités sociales, et donc le risque de contracter ce virus », a déclaré Moore.

Les personnes de 70 ans ou plus peuvent désormais réserver leurs injections, tout comme les personnes immunodéprimées ou ayant subi une greffe.

Les personnes qui ont reçu deux doses d’AstraZeneca sont également admissibles, tout comme les Premières Nations, les Métis et les Inuits.

Les travailleurs de la santé sont également qualifiés, a déclaré Moore, et l’adoption a été lente.

« Seuls 10 pour cent des agents de santé éligibles fournissent leur troisième dose », a déclaré Moore. « Nous voulons qu’ils soient protégés afin qu’ils puissent se sentir en confiance et à l’aise pour traiter les patients jour après jour. »

L’Ontario prévoit étendre l’admissibilité à la troisième dose à un plus grand nombre de résidents au cours de la nouvelle année.