corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Marine Le Pen est prête à remporter les élections régionales françaises | France

La France vote au premier tour des élections régionales, où le parti d’extrême droite de Marine Le Pen gagne du terrain et progresse encore dans le courant politique dominant.

Lors des élections de dimanche, de nouvelles assemblées seront élues pour les 13 régions et 96 départements de France, le Rassemblement national (RN) de Le Pen remportant au moins une région pour la première fois dans un grand complot.

Le Pen ne se présente pas comme candidat, mais il fait campagne pour l’élection présidentielle de l’année prochaine, avec des études montrant que les sondages pourraient finir par être une course serrée entre lui et le président centriste, Emmanuel Macron.

Bien que les politiciens d’extrême droite se rendent dans quelques villes de France, gèrent une région avec des milliards d’euros et des pouvoirs sur les écoles, les analystes affirment que les transports et le développement économique donneront à Le Pen la légitimité qu’il souhaite.

“Ce qui est le mieux pour elle, c’est que le rassemblement national déclenchera un certain élan dans la campagne pré-présidentielle, s’il gagne une région”, a déclaré Stephen Jumsteek, du bureau de vote Ipsos.

Le terminal est principalement situé dans le sud-est de la Provence-Alpes-C te d’Azur – qui abrite Marseille, Saint-Tropez et Cannes – où se trouve la RN. Thierry Mariani, un ancien ministre qui a fait défection du Parti républicain de centre-droit, mène la charge. Fête.

L’élection aura lieu deux dimanches consécutifs, et un second tour de scrutin est nécessaire le 27 juin si les partis n’obtiennent pas plus de 50 % au premier tour.

Dans de nombreuses régions, les résultats seront déterminés par la dynamique locale et la forte participation, qui détermineront dans quelle mesure il convient de considérer les indicateurs de la situation politique plus large en France, selon les analystes.

Mais le résultat décrira inévitablement les semaines à venir, en particulier la force et la sélectivité de Le Pen et la position du parti La Repubblica en marche (LREM) de Macron.

Dans une étude des groupes Ipsos et Chopra Steria la semaine dernière, les candidats du RN étaient en tête dans six des 13 principales circonscriptions au premier tour, ce qui signifie que les résultats de dimanche soir pourraient rapporter d’énormes bénéfices au parti.

Mais à cause du vote tactique anti-RN, ils perdront tous les votes du second tour, comme ils l’avaient fait lors de la dernière élection en 2015. Le taux de participation jusqu’à 60% peut également être un facteur important.

Pierre Leffeire, politologue à l’Université de la Sorbonne à Paris, a déclaré : « En termes de nombre de suffrages exprimés, les coins les plus extrêmes de l’échiquier politique sont les gagnants.

Antoine Priestel, un expert de l’opinion publique sur la Fondation Jean-Georges de gauche, estime que le vote servira à nouveau de pas vers la normalisation de l’extrême droite.

“Vous pouvez voir que les idées du Rassemblement national ne sont pas très populaires ou acceptées par la communauté française”, a-t-il déclaré à l’AFP. “Le parti n’intimide plus le peuple pour provoquer des vagues d’opposition.”

Les électeurs ont drastiquement réduit une série d’escroqueries impliquant au moins une demi-douzaine de candidats RN en lien avec des commentaires racistes ou antisémites ou des casiers judiciaires.

Cela pourrait également conduire à des victoires électorales pour le parti Vert ELV, qui était fort lors des élections locales de l’année dernière.

READ  Comment les data scientists en France améliorent sa gestion