corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Mme Marvel est le point de départ de la narration musulmane

Ce mois-ci a vu l’émergence de Mme Marvel, une série de super-héros sur une fille pakistanaise-américaine qui découvre des pouvoirs incroyables. Naturellement, de nombreux musulmans ont eu du mal à contenir leur ferveur.

Mais alors que « Mme Marvel » Prouvant que vous pouvez créer une télévision puissante sur les musulmans, souvent sensible, précise et réfléchie, la triste vérité est qu’il est peu probable qu’il y en ait plus d’où elle vient.

Cela ne veut pas dire que je ne suis pas trop content qu’un géant du divertissement comme Disney ait investi de sérieuses ressources dans une série sur un fier personnage musulman. Cette offre reçue beaucoup d’éloges Cela prouve que non seulement c’était faisable, mais c’était en retard.

Je suis ravie pour les innombrables filles musulmanes – et jeunes hommes de tous horizons – qui ont maintenant ce monde pour y chercher refuge et y puiser leur force.

Sans oublier que le personnage de Kamala est joué par un acteur musulman et que le spectacle a été aidé par d’autres artistes, écrivains et créateurs musulmans. Qui a porté ce concept ? De la réalité.

Mais Disney et Marvel ont vraiment beaucoup de personnages. Et donc même avec toute leur excitation accueillir notre diversitéCombien de temps, d’espace et de ressources pouvons-nous attendre d’une entreprise américaine laïque pour continuer à consacrer à sonder les profondeurs de la diversité islamique et des histoires islamiques ?

Naturellement, ce n’est pas une voie à laquelle une entreprise comme Disney pourrait s’attendre – ou même devrait – s’attendre à descendre. Disney doit arriver Tout son public.

READ  L'épisode 'SNL' d'Elon Musk est diffusé dans le monde entier via YouTube Stream

Et puis, bien sûr, nous ne vivons pas dans un monde parfait.

Mme Marvel est déjà née Avis et évaluations en ligne suspects, suggérant fortement l’islamophobie. Sans parler des calculs politiques déroutants qu’une entreprise comme Disney devrait faire – et certaines de ses positions d’initiés étaient déjà en place appelé châtiment douloureux par des forces politiques étrangères. À une époque d’islamophobie et de tant de polarisation américaine, quelle est la marge de manœuvre de Disney ?

C’est pourquoi, même si la dernière série Marvel est un développement bienvenu, pour vraiment humaniser les musulmans à travers la culture populaire, nous avons besoin de plus. Nous avons besoin que les musulmans racontent leurs propres histoires. Pour partager la diversité, la richesse et la complexité de leurs communautés – mais avec leurs propres voix, afin que ceux qui n’ont affronté les musulmans qu’à travers des reportages coquins aient un nouveau point de référence.

C’est encore plus important si l’on considère à quel point le manque d’humanité a contribué à alimenter les tensions dans des endroits aussi divers que l’Inde et la France.

Ne vous méprenez pas : « Mrs. Marvel » est un grand pas dans la bonne direction. Mais combien de personnalités musulmanes peut-on saluer sur nos écrans ? Comment pourraient-ils commencer à trouver un écho humain auprès de la prochaine génération de jeunes consommateurs mondiaux de divertissement ? Et aussi créer de nouveaux modèles pour les jeunes musulmans – en particulier les filles musulmanes – dans le processus ?

Une grande partie de la solution consiste à donner aux jeunes musulmans, par le biais de l’agence, les moyens de devenir eux-mêmes des créateurs de contenu, de créer leurs propres récits. C’est une mission dédiée à sa réalisation.

READ  Souriant : Pont turbulent au-dessus d'une eau boueuse | Smiley Ander

En perdant les modèles dont j’avais besoin en tant que jeune musulmane, cela m’a obligée à faire en sorte que la génération future n’ait pas à relever ces défis. C’est pourquoi j’aide à lancer un nouveau service de streaming appelé Calbox Muslim Pro Project, la plus grande application de style de vie musulman au monde avec 120 millions de téléchargements.

Investir dans l’autonomisation des générations futures d’écrivains, de producteurs, de réalisateurs et d’acteurs musulmans grâce à l’utilisation d’outils numériques pour transmettre des compétences et des connaissances que certains tiennent pour acquises – mais malheureusement, de nombreuses communautés marginalisées n’y ont pas accès – signalera la culture. La transformation dont nous avons besoin depuis longtemps.

Et dans le processus, nous espérons pouvoir raconter les histoires et les images les plus réalistes des musulmans dans la culture populaire.

Ce n’est pas seulement parce qu’il y a communication claire entre Perceptions musulmanes et les crimes haineux. Mais parce que – comme l’explique Mme Marvel, il y a tellement de merveilleuses histoires islamiques qui attendent d’être racontées.

Fara Abdullah est co-PDG de Bitsmedia, développeur et éditeur de Muslim Pro – la première application de style de vie islamique au monde avec plus de 120 millions de téléchargements dans le monde. Il contribue également au lancement de Qalbox, un contenu en streaming dédié aux fans et producteurs musulmans.