corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Nouvelles du Brexit : la France éclate de fureur La pêche finale émet un dernier avertissement Politique | Nouvelles

La période d’amnistie, qui permet aux navires français d’accéder sans restriction aux eaux de Jersey, se termine jeudi 30 septembre. Des pourparlers de crise sont en cours depuis quelques semaines pour résoudre les problèmes mais les ministres de Jersey n’ont pas encore trouvé d’accord avec les autorités britanniques avec la France.

A quatre jours de l’échéance, les ministres français ont accusé hier soir les pêcheurs britanniques de ne pas respecter leur engagement à pêcher dans le cadre de l’accord sur le Brexit.

Au lieu de permis provisoires, le ministère français des Affaires maritimes a demandé 169 permis permanents pour accéder aux eaux de Jersey pour les pêcheurs français.

“Nous avons des permis délivrés à la majorité sur une base temporaire jusqu’au 30 septembre, et nous voulons les convertir en permis permanents”, a déclaré Anik Girardin, la ministre des Maritimes.

Paris fait valoir que si Jersey, soutenu par la Grande-Bretagne, ne délivre pas de licences définitives aux pêcheurs français, il demandera à l’UE de mettre en œuvre des “mesures réglementaires” dans l’accord de commerce et de coopération du Royaume-Uni avec l’UE.

Ces mesures comprennent de nouveaux droits de douane ou une forme de rétorsion.

Selon le ministre européen Clément Bonn, la France est “à bout de patience” avec l’Angleterre.

Il a ajouté : Nous avons été patients et nous avons obtenu des résultats dans un nombre limité de zones de pêche et de licences mais nous sommes loin de l’objectif.

“Nous avons dû nous mobiliser à nouveau ces derniers jours.”

Lire la suite : Corbyn lance une attaque à grande échelle contre Stormer pour appeler à une action sérieuse

READ  Brexit Zip de la France au Royaume-Uni : « Première fois consacrée » | Politique | Nouvelles

Un accord intérimaire dans le cadre de l’Accord de commerce et de coopération expire le 30 juin, mais il a été prolongé jusqu’au 30 septembre.

Des centaines de pêcheurs français ont organisé des manifestations samedi dernier au large des côtes d’Armandville en Normandie avant la date limite du 30 septembre.

Les pêcheurs disent qu’il y a encore 80 petits bateaux de moins de 12 mètres pour obtenir un permis de pêche.

Downing Street a déclaré que Boris Johnson s’était entretenu avec Emmanuel Macron lors d’un appel téléphonique hier après que le président français se soit mis en colère contre le fait que le président français avait conclu un nouvel accord militaire avec les États-Unis et l’Australie.