corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Près de 20 ans de crêpes à Kingston

Niché dans le coin inférieur du centre-ville de Kingston se trouve une authentique crêperie d’inspiration française qui traite les habitants et les touristes depuis près de 20 ans.

J’aime Les Crêpes, qui se traduit par « J’aime les crêpes », propose plus de 30 types de crêpes, sucrées et salées. Le magasin propose également des services et des événements spéciaux.

Le copropriétaire Paul Belska décrit la crêpe comme « une crêpe enveloppée de différentes choses que vous pouvez mettre à l’intérieur. Je peux couvrir beaucoup de bases avec les choix des gens, ce qui nous aide beaucoup sur le plan commercial ».

Certaines des crêpes les plus populaires du magasin comprennent du poulet grillé au pesto d’artichauts avec du jambon et du suisse du côté salé, et des fraises au Nutella, du Nutella, de la banane et du chocolat du côté sucré.

« Cela change en quelque sorte de jour en jour car je vais commencer à vendre des dizaines de produits que je n’ai pas vendus depuis un moment », a déclaré Pluska.

Pour faire une crêpe, Pluska a dit que vous faites chauffer la crêpière, ce qui prend environ 15 minutes. Versez ensuite le mélange dans le mélange et étalez-le rapidement pour vous assurer qu’il remplit toute la zone. Donnez-lui environ 15 secondes et retournez-le pendant le même temps.

« Tout le mélange est fait à partir de zéro tous les matins », a déclaré Pluska. « Je ne pense pas que vous puissiez acheter ce que nous fabriquons là-bas. »

Pluska et sa femme, Heather, ont ouvert la boutique en 2003 après s’être inspirés des crêperies parisiennes pendant les huit années qu’il y a passées en tant que musicien de la marine avec le groupe NATO, basé en Italie. Pendant son temps libre à jouer des concerts, il explore Paris et ses différents types de crêperies.

READ  Russell Mercedes, Bottas à Alfa Romeo, Kimi prend sa retraite - rapport

« Au cours des deux dernières années (là-bas), j’ai contacté des crêpiers français », a déclaré Pluska. « Ils m’ont aidé à démarrer. Pas de manière officielle, mais simplement en échangeant des recettes et des conseils sur tout type d’équipement. »

Pluska a été transféré et s’est retrouvé à la base navale de Kitsap-Bangor, c’est ainsi qu’ils se sont retrouvés à Kingston. Ils ont pensé à en ouvrir davantage, mais ont décidé que ce serait trop.

Ils en ont ouvert un à Bainbridge, mais l’ont fermé pendant le COVID-19 car une grande partie de son activité provenait de navires de croisière à Seattle, qui ont fermé pendant la pandémie.

À Kingston, ils tirent également une grande partie de leurs affaires des touristes, en particulier du traversier. Il a dit que beaucoup de gens font des excursions d’une journée à Kingston juste pour visiter le magasin. Il a déclaré que la fermeture initiale du COVID n’avait pas beaucoup affecté l’entreprise car elle ne fournissait qu’un service extérieur.

L’espace fait moins de 200 pieds carrés, permettant aux clients de commander uniquement dans le hall. Les gens peuvent également regarder le personnel faire des crêpes à travers la vitre, ce qui, selon Pluska, est courant dans les crêpes françaises.

Tourné vers l’avenir, Pluska a déclaré qu’il aimerait diriger le magasin aussi longtemps que possible. « Je fais ça depuis longtemps, nous verrons. Nous aimons où nous sommes et nous aimons être ici. »

J’ame Les Crepes est ouvert tous les jours et est situé au 11264 route 104.