corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Quelle est la valeur des offres des supermarchés pour lutter contre l’inflation ?

Depuis plusieurs semaines, les supermarchés peinent à éviter au maximum les hausses de prix

Face à la hausse des prix, chacun a sa propre stratégie. Pour séduire les consommateurs et fidéliser leur clientèle existante, les géants de la grande distribution multiplient les promotions spéciales et les opérations anti-inflationnistes.

Mais quelle est sa valeur, et laquelle est la plus intéressante pour maintenir son pouvoir d’achat ?

bataille de moi

Les supermarchés peinent depuis plusieurs semaines à éviter au maximum les hausses de prix. Et la bataille entre les marques discount est rude.

Chez Lidl, par exemple, l’accent est mis sur la planification des produits ainsi que sur leur origine. Le géant allemand affirme que 72% de son catalogue est d’origine française et se soucie de son image sur les sites publicitaires.

Au travail, la stratégie est complètement différente. Attirer plus de consommateurs dans les rayons 665. magasins de travail Basée en France, la société ne double pas la publicité dans les haut-parleurs ou les grandes affiches promotionnelles.

En revanche, le Néerlandais fait de son mieux pour maintenir les prix les plus bas et continue de proposer une sélection de produits à moins de 1 euro.

Bannir les prix : une bonne affaire ?

Chez Carrefour, la promesse est d’empêcher les prix des produits de première nécessité. Dix capsules de café restent à 99 centimes, et un paquet de 43 couches ne dépasse pas 7 euros. Pendant 100 jours, les prix de 100 articles de marque maison n’augmenteront pas pour permettre aux familles de continuer à retourner à l’école et d’abandonner leur portefeuille.

READ  Le Canada est prêt à augmenter ses exportations de pétrole vers l'Europe et les États-Unis

Pas assez pour les associations de consommateurs, qui déplorent que les aliments les plus touchés par l’inflation (comme les pâtes, l’huile ou le beurre) ne figurent pas sur cette liste.

Il s’agit d’équilibrer les efforts que les commerçants sont prêts à faire pour réduire leurs marges et leur désir de fidéliser une clientèle de plus en plus volatile.

Coupons et promotions ciblés : une vraie solution anti-inflation ?

Du côté de Leclerc, il est proposé de compenser la hausse de prix sous forme de bons d’achat. Plus de 200 produits sont concernés. Après avoir testé le processus, Les équipes de TF1 Recevez un bon d’achat de 1 centime pour un panier de 50 euros !

Chez Lidl, les consommateurs pourront profiter d’une remise de 5% à utiliser sur les courses sur une base mensuelle. Un bon moyen selon le distributeur pour leur permettre de faire des économies, notamment pour gagner de nouveaux membres dans leur programme de fidélité (400 000 en un mois selon les derniers chiffres annoncés).

Plus que la course aux promotions anti-inflationnistes, force est de constater comment les groupes se livrent notamment une concurrence acharnée pour attirer le plus de clients possible. Surtout dans une période stratégique comme la rentrée, qui représente une grande partie du chiffre d’affaires des grandes entreprises de distribution.

Ainsi, le choix des consommateurs dépendra de la tendance des commerçants à maintenir les prix les plus bas possibles, qu’il s’agisse d’un simple stratagème de communication ou d’un véritable engagement à lutter contre la hausse du coût de la vie.

READ  Le charbon fait preuve d'endurance alors que les économies se redressent