corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Qu’elle soit au Mali : le ministre français parle du retour des anciens otages au Mali

Le président français Emmanuel Macron se tient à côté de Sophie Petron, une assistante française qui a été libérée de prison aux mains d’insurgés islamistes, à son arrivée à l’aéroport militaire de Villacouple près de Paris, France, le 9 octobre 2020. REUTERS / Gonzalo Fuentes / piscine / fichier photo

PARIS, 21 novembre (Reuters) – Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Trianon a déclaré dimanche que l’aide française Sophie Petron, qui a été libérée il y a un an après quatre ans aux prises avec des militants djihadistes dans le nord du Mali, devrait désormais rentrer au Mali.

« On ne peut pas mobiliser les services secrets, y compris les militaires, pendant des mois, voire des années, pour sortir cette femme de sa prise d’otage et la ramener au Mali », a-t-il déclaré à LCI TV.

« Si elle est détendue là-bas, qu’elle soit là », a-t-il ajouté.

Petron, 76 ans, qui dirigeait une association caritative pour les enfants malnutris et orphelins lorsqu’il a été enlevé près de la ville désertique de Gao fin 2016 – est sagement retourné à Malik en avril, suscitant les critiques du gouvernement français.

Rejetant les critiques de Petron, il a confirmé qu’il était « chez lui » au Mali.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès gratuit et illimité à reuters.com

Rapport de Dominic Vidalan; Montage par Kirsten Donovan

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

READ  La France rend hommage au professeur parisien qui a sauvé la vie de Jaguar