corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Rogers dit que la connexion sans fil interrompue est causée par une mise à jour du logiciel Ericsson

Rogers Communications Inc. Les services fournis à la majorité de ses clients ont été rétablis après la perturbation massive provoquée par la mise à jour logicielle d’Ericsson.

La société a déclaré dans un tweet lundi soir qu’un petit nombre de services avec d’autres transporteurs revenaient en ligne.

Le directeur de la technologie de la société, Jorge Fernandez, a déclaré dans un message publié sur le site Web de la société plus tôt dans la journée que les services de télévision, d’internet câblé et de téléphonie à domicile de la société n’étaient pas affectés.

Rogers – l’un des trois plus importants fournisseurs de services sans fil au Canada avec Bell et Telus – possède un réseau sans fil national qui fait affaire sous les marques Rogers, Fido et Chatr.

Les experts affirment que des problèmes de service sans fil intermittents ont laissé les clients de Rogers sans services de téléphone ou de messagerie texte dès lundi, avec des ramifications économiques généralisées à travers le Canada.

En plus des communications personnelles, les experts affirment que la panne a affecté les ventes et les services des entreprises tels que la livraison de nourriture, le ramassage à quai, les paiements qui nécessitent une connexion sans fil et la capacité des gens à travailler à distance.

«C’est un gros problème», a déclaré Tyler Chamberlain, professeur adjoint à l’École de gestion Telfer de l’Université d’Ottawa. “Cela pourrait avoir des conséquences désastreuses pour notre économie.”

Une panne de service pourrait également affecter la santé, car certains clients de Rogers ont déclaré qu’ils n’étaient pas en mesure de réserver ou de s’enregistrer pour des rendez-vous médicaux.

READ  L'UE reporte les frais numériques alors que les négociations fiscales se poursuivent

Selon Downdetector, un site qui suit les pannes, des problèmes ont été signalés dans la plupart des grandes villes canadiennes.

Bien que les pannes semblent être concentrées dans le sud de l’Ontario, la carte des pannes indique que les problèmes de service se sont propagés de la Colombie-Britannique à la Nouvelle-Écosse.

Chamberlain a déclaré que la panne massive pourrait soulever des inquiétudes concernant la normalisation des télécommunications et les coûts au Canada.

Il a dit: “Ce sont des infrastructures, c’est de l’équipement et cela échouera ici et là.” “Mais le fait que nous payons plus que la plupart des consommateurs dans le monde indique que notre tolérance à des pannes comme celle-ci est probablement très limitée.”

Une page réservée aux investisseurs sur le site Web de Rogers indique que l’entreprise fournit des services sans fil prépayés et postpayés à environ 10,9 millions d’abonnés grand public et d’entreprise sur le marché canadien des services sans fil.

Certains de ces utilisateurs ont exprimé leur frustration sur les réseaux sociaux, déclarant qu’ils comptaient sur le service sans fil lorsqu’ils travaillaient à domicile à la lumière des restrictions actuelles du COVID-19.

“Nous sommes dans un autre grand verrouillage ici en Ontario, et c’est économiquement beaucoup moins gênant … que d’empêcher les gens de communiquer numériquement”, a déclaré Chamberlens.

La spécialiste des communications résidente de Toronto, Rachel Collier, qui est une cliente de Fido, a déclaré qu’elle avait remarqué pour la première fois que son téléphone ne fonctionnait pas lundi matin lorsqu’elle a essayé de prendre rendez-vous avec le médecin.

READ  Buenos Aires Times | Le président se rend en Europe avec la dette du FMI et le Club de Paris à l'ordre du jour

“Je pensais que mon appel n’avait pas eu lieu parce que beaucoup de gens essaient de se faire vacciner aujourd’hui”, a-t-elle déclaré lors d’un entretien avec Google Meet.

«Ensuite, j’ai réalisé que je ne pouvais passer aucun appel», a déclaré Collier. “Ils disent que c’est intermittent, mais mon téléphone ne fonctionne pas toute la journée. De toute évidence, une très grande panne.”

Chargement en cours…

Chargement en cours…Chargement en cours…Chargement en cours…Chargement en cours…Chargement en cours…

Avec Internet fonctionnant toujours à la maison, Collier a déclaré qu’elle était capable de travailler comme d’habitude. Mais elle s’inquiète de l’impact de la coupure de la connexion sans fil sur les personnes qui tentent de se faire vacciner contre le COVID-19.

“Je suis préoccupée par le fait que le premier jour des rendez-vous de vaccination qui sont principalement ouverts, les personnes qui dépendent de leur téléphone pour prendre un rendez-vous ont été coupées”, a-t-elle déclaré.

Deep Mehta, un résident de Milton, a déclaré qu’il n’avait pas reçu de service depuis plus de 12 heures.

Il a dit: “C’est frustrant parce que j’essaie de diriger une entreprise depuis chez moi et c’est le chiffre que tout le monde a.” “Je devais juste emmener mon fils chez l’orthodontiste et je n’ai pas pu m’enregistrer sur mon téléphone.”

Plusieurs organisations de services d’urgence ont expliqué que même si les clients sans fil pouvaient encore faire des appels au 911 pendant une panne de service, ils étaient incapables de recevoir à nouveau un appel.

«Les gens devraient continuer d’appeler le 911 en cas d’urgence et rester en ligne jusqu’à ce que l’opérateur leur parle», cap. Caroline Duvall, porte-parole de la Gendarmerie royale du Canada, a déclaré dans un courriel.

READ  Les provinces diffèrent sur les passeports pour le vaccin COVID-19 car certains secteurs commencent à exiger une preuve d'immunisation

“Ils devraient également surveiller les mises à jour / instructions de la police locale (y compris la Gendarmerie royale du Canada locale où nous sommes la police de juridiction) ainsi que Rogers pour des mises à jour sur les zones touchées.”

Rogers a déclaré sur Twitter qu’il travaillait 24 heures sur 24 avec Ericsson pour résoudre le problème.

“Nous nous excusons sincèrement pour la gêne occasionnée par cette interruption et vous remercions de votre patience.”

Ce rapport a été publié pour la première fois par La Presse canadienne le 19 avril 2021.

Les entreprises dans cette histoire: (TSX: RCI.B)