corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Suncor Energy supprime la directive de Fort Hills en raison de l’instabilité des pentes sur le site minier

Calgary — Suncor Energy a annoncé jeudi qu’elle produira moins de bitume que prévu cette année à partir de sa mine de sables bitumineux de Fort Hills.

La société de raffinerie et de production de pétrole basée à Calgary a abaissé ses prévisions de production pour 2021 pour Fort Hills dans le nord de l’Alberta à entre 45 000 et 55 000 barils par jour, passant de 65 000 à 85 000 barils par jour. La société a également augmenté ses prévisions de coûts d’exploitation par baril à Fort Hills, à 37 $ à 42 $ le baril, passant de 25 $ à 29 $ le baril.

Suncor a fermé l’un de ses trains de production à Fort Hills – détenu conjointement par Suncor et les partenaires minoritaires Total E&P et Teck Resources Ltd. L’année dernière, lorsque les prix du pétrole se sont effondrés pendant la pandémie de COVID-19. Il a redémarré le deuxième train à la fin de l’année dernière et prévoit d’augmenter sa pleine capacité plus tard cette année.

Cependant, le PDG Mark Little a déclaré jeudi que la société avait récemment identifié un problème de stabilité des pentes du côté sud de la mine. Des travaux sont en cours pour restaurer l’intégrité de la rampe, mais Suncor ne pourra pas ramener le train de production à pleine capacité avant 2022.

“Ce n’est qu’une question de temps, nous ne pensons pas que cela ait un impact matériel au-delà du simple retard de l’augmentation de Fort Hills”, a déclaré Little lors d’une conférence téléphonique avec des analystes.

Fort Hills est la plus récente mine de pétrole de l’Alberta. La production a commencé en 2018 et a une durée de vie estimée à 50 ans, avec une production quotidienne maximale estimée à 194 000 b/j.

READ  Les pirates retournent 260 millions de dollars à l'échange de crypto-monnaie après le vol | Nouvelles

Mercredi tard, Suncor Energy Inc. a annoncé qu’elle avait réalisé un bénéfice de 868 millions de dollars au cours de son dernier trimestre en raison de l’augmentation de la production de pétrole un an après que COVID-19 a provoqué une baisse sans précédent de la demande de carburants de transport.

Suncor a déclaré avoir gagné 58 cents par action, en hausse par rapport à une perte de 40 cents par action, ou 614 millions de dollars, un an plus tôt.

Son bénéfice d’exploitation hors éléments non récurrents s’est élevé à 722 millions de dollars, soit 48 cents par action, 1 cent par action de moins que les prévisions de la société de données financières Refinitiv.

Cela se compare à une perte de 1,35 milliard de dollars, ou 88 cents par action, au deuxième trimestre de 2020.

La production totale de Suncor au cours du trimestre terminé le 30 juin a augmenté à 699 700 bep/j, comparativement à 655 600 bep/j au trimestre de l’exercice précédent en raison d’une forte production de sables bitumineux partiellement compensée par l’entretien prévu à Syncrude. La société a établi un nouveau record trimestriel de production sur site, atteignant 253 000 barils par jour.

“Notre performance d’exploitation de novembre à juin 2021 représente le meilleur mois de production de nos actifs de sables bitumineux dans l’histoire de notre entreprise. Il s’agit des huit meilleurs mois de production en plus de 50 ans”, a déclaré Little lors de la conférence téléphonique de jeudi.

La production nette de pétrole brut synthétique a atteint 437 200 barils/j, contre 436 600 barils/j un an plus tôt, alors que l’utilisation de la modernisation a augmenté de trois points de pourcentage pour atteindre 96 %.

READ  Tout ce que les Canadiens doivent savoir sur les voyages avec un «passeport vaccinal» cet été - Canada News

La société affirme que la demande de carburant ce trimestre était d’environ 13% inférieure à celle d’avant le coronavirus en 2019, mais la levée de plusieurs restrictions en juillet a réduit ce déficit à 6%.

Peu de choses à dire alors que les restrictions liées à la COVID-19 continuent d’être levées dans le monde et que l’économie mondiale s’améliore, les perspectives de Suncor s’annoncent prometteuses.

“La demande s’est considérablement redressée, même en juillet par rapport au deuxième trimestre, nous pensons donc que nous sommes bien préparés pour la seconde moitié de l’année”, a-t-il déclaré.

Ce rapport a été publié pour la première fois par La Presse Canadienne le 29 juillet 2021.

Entreprises dans cette histoire : (TSX : SU)

Amanda Stevenson, La Presse Canadienne