corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Tadej Poujacar remporte deux tours de France consécutifs

Tadej Pogacar a remporté le Tour de France pour la deuxième année consécutive après la dernière étape essentiellement cérémonielle des Champs-Élysées dimanche dans la plus grande course cycliste.

Le coureur slovène de l’équipe Emirates a réussi à défendre son énorme avance de 5 minutes 20 secondes sur la deuxième place Jonas Vinggaard.

Pojakar, 22 ans, a remporté son premier titre en septembre dernier en devenant le plus jeune champion du Tour en 116 ans. Il est désormais le plus jeune double vainqueur de la course.

Wout van Aert a remporté la 21e étape d’une course par équipes. Cela a empêché Mark Cavendish de battre le record du grand belge Eddie Merckx de 34 victoires d’étape, égalant ainsi celui du sprinteur britannique plus tôt dans la course.

Le voyage de 108 kilomètres a commencé principalement dans un château en dehors de Paris et s’est terminé par huit tours de haut en bas de la célèbre rue.

Richard Carabaz a terminé troisième au classement général, à 7:03 de la tête.

Hugo Holly était de Sainte-Perpétue, au Québec. , Photographe canadien de l’année à 66 ans, a été suivi par le Montréalais Guillaume Boivin à 115 ans. Mike Woods d’Ottawa, qui a survécu à une chute le 10 juillet pour remporter un chandail à pois en tant que leader du classement King of the Mountains, s’est retiré de la course vendredi avec trois étapes restantes pour préparer les Jeux Olympiques de Tokyo.

Poojacar et ses collègues sont montés ensemble en tête du peloton alors qu’ils atteignaient les Champs-Elysées, et le champion slovène a levé le poing en l’air pour célébrer.

READ  Sports Digest : la Belgique bat le Danemark et arrache la place en finale de l'Euro 16 2020

Le geste de Pogacar était un clin d’œil à ceux qui se battaient pour une victoire prestigieuse lors de la première accélération. Mais les efforts des attaquants n’ont pas porté leurs fruits et l’étape s’est terminée par une course par équipes.

Cavendish, se consolant avec le meilleur maillot vert du coureur, a frappé le guidon de frustration après que Van Aert ait battu Jasper Philipsen à la ligne. Cavendish est arrivé troisième.