corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Une délégation israélienne préside la conférence de l’OCDE sur le climat en France

Une délégation israélienne conduite par la ministre de l’Energie Karen El Harar s’est rendue en France lundi pour assister à la conférence de l’Organisation de coopération et de développement économiques sur le changement climatique.

Après deux ans sans tenir de réunions en personne en raison de la pandémie de coronavirus, la délégation israélienne assistera à la conférence de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sur « Construire un avenir vert et inclusif ».

La conférence se concentrera sur « le renforcement des efforts pour lutter contre la crise climatique, la promotion de projets de développement durable et l’élargissement des opportunités pour les groupes marginalisés ».

Al-Harr prendra la parole lors de la séance d’ouverture de la conférence aux côtés du secrétaire d’État américain Anthony Blinken, et discutera de l’adoption des normes et principes de l’OCDE dans le cadre de la législation israélienne conçue pour lutter contre la crise climatique.

En outre, elle précisera dans ses propos “la volonté de l’Etat d’Israël d’approfondir les relations économiques, de recherche et de développement avec les pays du monde, notamment avec les pays de la région, dans le cadre des futurs processus de paix”.

Al-Harr a déclaré que la conférence est “une formidable opportunité de renforcer les relations avec les pays du monde, de créer une coopération dans les domaines technologiques et de faire face à la crise climatique dans le cadre du plus ancien forum de l’Organisation de coopération et de développement économiques”.

La conférence se tient au niveau de la réunion du Conseil des ministres (MCM), le plus grand forum de l’Organisation de coopération et de développement économiques, à laquelle participent les ministres des États membres et d’autres représentants internationaux. La conférence de cette année s’intitule « Valeurs partagées : bâtir un avenir vert inclusif ».

La réunion se concentrera sur la nécessité d’une action collective coordonnée pour relever les défis mondiaux tels que la lutte contre le coronavirus et la restauration des économies des pays après la crise.

La réunion mettra également en évidence la question de la lutte contre la crise climatique avant la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique 2021 (COP26), la conférence des Nations Unies sur le climat qui se tiendra à Glasgow en novembre prochain à laquelle Harar devrait participer en tant que membre du Premier ministre Naftali Bennett. . délégation.

READ  Un nouveau café au centre-ville de Kelowna soutient la charité le jour de l'ouverture - Kelowna news