corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Une enquête de Reuters a montré une augmentation de 310 000 barils par jour de la production de l’OPEP

une Sondage Reuters Lundi a montré que l’OPEP a produit 310 000 barils supplémentaires par jour en juillet pour combler les lacunes causées par la baisse de la production au Nigeria et la force majeure en Libye, qui ont depuis été levées.

L’OPEP a produit au total 28,98 millions de barils par jour en juillet, selon une enquête de Reuters, ce qui représente une augmentation de 310 000 barils par jour en juillet par rapport aux chiffres de production révisés de juin.

Ce chiffre indique que les membres de l’OPEP ont réalisé 60 % de l’accord d’augmentation de la production conclu par le biais de l’OPEP+, qui comprend la Russie.

L’enquête a également indiqué qu’environ 240 000 barils par jour de cette augmentation de 310 000 barils par jour provenaient des dix pays membres de l’OPEP, l’Arabie saoudite représentant 150 000 barils par jour de ce total, ce qui est toujours inférieur aux objectifs de production du Royaume.

Les Émirats arabes unis, le Koweït et l’Irak ont ​​également augmenté leur production, selon une enquête de Reuters.

L’augmentation de 310 000 bpj est toujours inférieure à l’augmentation de 412 000 bpj promise par l’OPEP+. Le cartel supprime actuellement les réductions de production mises en œuvre en raison de la pandémie de COVID en 2020 ; Cependant, de nombreux membres ont du mal à respecter les exigences de quota stipulées dans l’accord.

Le sondage précède la réunion de l’OPEP+ prévue le 3 août, qui ne devrait pas non plus annoncer une nouvelle augmentation de la production, malgré les efforts en cours à Washington pour pousser à une augmentation de la production afin de réduire les prix du pétrole.

READ  Un appel de casting en Ontario pourrait vous payer plus de 2 000 $ pour avoir mangé un sandwich déjeuner Tim Hortons

L’enquête intervient également alors que la Libye a levé la force majeure sur sa production et ses exportations de pétrole, le ministère du Pétrole et la National Oil Corporation (NOC) affirmant maintenant que la production est arrivée. 1,2 million de barils par jour– Son niveau avant la déclaration de force majeure en avril.

Les Saoudiens comblaient également les lacunes de production en provenance du Nigéria, qui a connu une baisse de production de 70 000 bpj en raison d’arrêts et de maintenances programmées.

Le sondage intervient également peu de temps après le président américain Joe Biden Visite en Arabie Saouditequi n’a réussi à obtenir aucun accord pour augmenter la production de l’OPEP dans le but de maîtriser les prix élevés du brut.

Par Charles Kennedy pour Oilprice.com

Plus de lectures sur Oilprice.com :