corentino

Je n'ecris pas ces immondes critiques de cinéma

Witco lève 14 millions de dollars en financement de série A

Ilian Lugasi, PDG de Witco

WITCO (officiellement connu sous le nom de MonBuilding), un fournisseur d’applications intelligentes pour la construction basé à Paris, en France, a levé 14 millions de dollars en financement de série A.

Parmi les bailleurs de fonds figuraient les nouveaux investisseurs Daphne, Urazio, UL Invest et des entrepreneurs, qui ont rejoint Naxicap (un fonds de capital-risque de 3 milliards d’euros) qui ont également investi dans des tours de financement précédents.

La société a l’intention d’utiliser les fonds pour lancer Witco au Royaume-Uni et se développer en Allemagne et en Espagne.

Fondée en France et dirigée par la PDG Eliane Lugassy, ​​​​Witco fournit une application avec plus de 50 modules personnalisables, qui utilise des données en temps réel pour permettre aux propriétaires d’immeubles, aux responsables des ressources humaines et des lieux de travail d’adapter et d’organiser leurs offres de services en milieu de travail, ainsi que comme se connecter avec les locataires, les employés et les résidents et répondre à leurs besoins. L’application se concentre sur tous les services fournis aux passagers pour améliorer l’expérience de leur lieu de travail ou de leur lieu de résidence. Les entreprises peuvent choisir les fonctionnalités de l’application Witco en fonction de leurs besoins, notamment les réservations de chambres, de bureaux ou de salles de sport, les rapports de problèmes, la gestion des visiteurs, la messagerie interne, l’organisation d’événements, etc.

Witco sert des clients dans 200 villes, est présent dans plus de 800 bâtiments et est utilisé par 5 000 entreprises. Sa solution est adaptée aux bureaux (sièges et multi-locataires), aux espaces de co-working et aux immeubles à appartements gérés tels que Amundi, Swiss Life, IPSEN, Guerlain, AXA IM, Covivio, BNP Paribas Real Estate, Union Investments et Unibail URW.

READ  Percez le mystère des trous noirs massifs et des quasars avec une simulation de superordinateur

L’entreprise compte 50 salariés dans ses bureaux de Paris, Lyon et Madrid.

FinPME

28/09/2021